Mbacké - Abdou Karim Fall cogne Ousmane Sonko et appelle à l’abstention

vendredi 29 juillet 2022 • 381 lectures • 0 commentaires

Actualité 2 semaines Taille

Mbacké - Abdou Karim Fall cogne Ousmane Sonko et appelle à l’abstention

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) Membre de la Conférence des leaders de la coalition Yewi Askanwi, Abdou Karim Fall, leader du Parti africain pour la renaissance et l’émergence (PARE Suxxali Sénégal) appelle ses militants à ne pas voter pour la liste de Wallu Sénégal dans le département de Mbacké.

Une manière de protester contre les investitures qu’il juge injustes et antidémocratiques. Encore un mécontent des investitures de la coalition Yewwi Askan wi pour les élections législatives de ce 31 juillet.

PUBLICITÉ


Abdou Karim Fall, leader du Parti africain pour la renaissance et l’émergence (Pare Suxxali Sénégal), et candidat de Yewwi Askanwi à Mbacké aux dernières élections locales, a décidé de ne pas voter pour l’inter-coalition Yaw-Wallu, pour protester contre les investitures.

PUBLICITÉ


Il a fait une déclaration de prese musclée, ce vendredi 29 juillet, à Mbacké pour dire ses quatre vérités et se prononcer sur l’actualité politique marquée par les élections législatives. «Je n’ai pas battu campagne pour la première fois depuis que je suis en politique, parce que nous avons connu beaucoup de problèmes dans la coalition suite aux investitures.


Les leaders que sont Ousmane Sonko, Khalifa Sall et celui du Pur ont fait preuve de clientélisme, de népotisme, de copinage, d’égocentrisme, et non de démocratie. Ils ont fait preuve de trahison à la limite, parce qu’ils ont poignardé beaucoup de leaders dans le dos, qui étaient des membres à part entière de la coalition qui se sont battus pour toutes les victoires de la coalition.» 


Membre de la conférence des leaders de Yaw, Abdou Karim Fall dénonce des investitures injustes et sectaires. «Suite à ces décisions antidémocratiques, nous avons décidé de prendre nos responsabilités pour alerter l’opinion sur les comportements de ces trois leaders, qui sont aux antipodes de toute démocratie. Quand on incarne des valeurs, on doit les pratiquer. On ne peut pas critiquer le président Macky Sall pour son manque de démocratie, et faire preuve de dictature dans la coalition que nous partageons.


Ce sont des tares qui nous ont beaucoup surpris. Je n’ai pas battu campagne parce que je ne peux pas cautionner cette forfaiture, je ne peux pas battre campagne parce que les investitures qui ont été faites à Mbacké sont incompréhensibles. Comment comprendre que l’ancien maire qui a été déchu soit investi à ma place sur la liste départementale, alors qu’il n’a même pas fait 20 jours dans la coalition, tout simplement parce qu’il est allé s’agenouiller devant un leader.


Si ce n’est pas de la trahison c’est quoi ?» Outré par l’attitude des leaders de YAW, Abdou Karim Fall appelle ses militants et sympathisants à boycotter la liste de la coalition à Mbacké. «Je suis à YAW et j’y reste jusqu’après les élections législatives, et que mon parti fasse l’évaluation pour prendre une décision. Mais je ne voterai pas Wallu dans le département de Mbacké parce que nous ne nous retrouvons pas sur les investitures et nous ne pouvons pas faire voter pour le candidat à la mairie que nous avions combattu à cause de sa gestion catastrophique, son bilan médiocre et les nombreux scandales qui ont émaillé son magistère. Nous incarnons des valeurs et ne pouvons pas accepter qu’on nous impose certaines choses. Nous demandons aux militants et sympathisants de s’abstenir, ou alors de ne pas voter pour la liste de Wallu, de sanctionner cette liste injuste, antidémocratique et sectaire avec laquelle nous ne nous retrouvons pas.» 

Cet article a été ouvert 381 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial