Médecins qui refusent d’aller dans certaines Zones: Les argument du Sg du SAMES

lundi 26 avril 2021 • 1133 lectures • 2 commentaires

Société 3 semaines Taille

Médecins qui refusent d’aller dans certaines Zones: Les argument du  Sg du SAMES

Toute la semaine durant, le manque de gynécologue  dans la région de Kolda a occupé toutes les discussions. Selon certains Sénégalais, beaucoup de médecins refusent d’aller exercer leurs fonctions dans les zones les plus reculées du pays. Le secrétaire général du Syndicat des médecins du Sénégal s’est expliqué à ce sujet.

Joint par iGFM, Dr Yéri Camara, déclare: «La question qu’il faut se poser c’est pourquoi il manque des gynécologues au Sénégal alors que nous avons une école de gynécologie qui forme des médecins  depuis plus de 30ans. Ce n’est pas parce que les médecins refusent d’aller dans certaines localités reculées,  mais c’est parce qu’il manque une politique de formation et de prise en charge correcte des gens. Si une personne paie de sa poche sa spécialité, vous ne lui octroyez pas de bourses pendant 04ans et après la formation vous l’amenez dans les régions avec un salaire misérable et une condition de vie déplorable, il ne va pas accepter», dit-il.


Pour lui, dans cette affaire, c’est la responsabilité de l’Etat du Sénégal qui est engagée. Car pour lui, si l’autorité «mettait les médecins dans de bonnes conditions et les payait comme il le fait avec les administrateurs civils, le problème serait réglé depuis;  car dans tout pays qui se respecte les médecins sont mieux payés que les hommes politiques».


Et d'ajouter: «Si vous ne payez pas bien et qu’il n’y a pas de justice dans la gestion des ressources humaines certaines personnes restent à Dakar et d’autres on leur dit obligatoirement il faut aller dans les régions sans tout ce qui va avec. Il faut noter que par manque de sécurité aussi vous avez vu certains médecins se font agresser dans les régions alors qu’ils n’ont rien fait cela n’encourage pas les gens. Il faut mettre les médecins dans de bonnes conditions, qu’il y ait du matériels, du personnel. Les médecins se tuent à la tâche dans toutes les régions du Sénégal ce n’est pas parce qu’il y a une exception qu’il faut jeter l’opprobre sur tous les médecins. Posons le débat correctement et arrêtons les déclarations politiques», défend-il ses confrères.

Cet article a été ouvert 1133 fois.

Publié par

Hawa Signaté

editor

2 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial