igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Mercato : Comment l’OM s’active en coulisses pour attirer Mbaye Niang

Sport

iGFM-(Dakar) L’attaquant du Stade Rennais avait déclaré officiellement sa flamme au club phocéen. Ce dernier s’active en coulisses pour attirer l’intéressé dans ses filets. Mais cette opération complexe pourrait mettre du temps à se décanter.

« Il n’y a pas de fumée sans feu. Il y a eu des discussions, mais aujourd’hui il n’y a rien de concret. (…) L’OM a aussi des problèmes à régler. (…) Oui c’est un club qui m’intéresse, c’est un club qui a une belle histoire, ils ont aussi des supporters chauds, comme j’aime bien. Si ça doit se faire ce sera avec grand plaisir et quoi qu’il arrive le Stade Rennais restera dans mon cœur, c’est un club qui m’a relancé. » Récemment, Mbaye Niang (25 ans) dissimulait à peine son attrait pour l’Olympique de Marseille.

Il faut dire que l’attaquant du Stade Rennais reste un amoureux de la région, où il possède quelques attaches notamment par le biais de sa femme. Sous contrat jusqu’en juin 2023 avec le club breton, l’international sénégalais s’est totalement relancé en Bretagne où l’intéressé a inscrit vingt-huit réalisations toutes compétitions confondues depuis son arrivée en août 2018. Outre ses statistiques intéressantes, Niang s’est distingué par une certaine maturité sur le pré. Beaucoup plus complet dans son jeu, la natif de Meulan a su élargir sa palette et se rendre indispensable aux yeux de Julien Stéphan. Des éléments qui n’ont pas échappé à l’OM via son ancien directeur sportif Andoni Zubizarreta.

André Villas-Boas a sondé Mbaye Niang

Selon les informations de L’Equipe, ce dernier planchait sur ce dossier avant son éviction brutale. Une piste validée par l’entraîneur portugais André Villas-Boas. Le coach marseillais qui apprécie les joueurs avec une certaine maturité, a semble-t-il été séduit par l’ascension fulgurante d’un élément réputé jadis pour ses frasques et son instabilité. Mais ça, c’était avant… Métamorphosé, Niang a fait taire ses détracteurs à Rennes, et sa cote de popularité sur le marché ne se dément pas. Le quotidien sportif révèle même que Villas-Boas a pris soin de contacter personnellement le buteur sénégalais pour échanger avec lui avant le confinement. AVB a évoqué son désir de modifier son schéma tactique pour façonner un 4-4-2 permettant une association séduisante Niang, Benedetto sur le front de l’attaque marseillaise.

Les deux hommes pourraient bénéficier des caviars de Payet et Thauvin pour faire vaciller les défenses adverses… Outre l’entraîneur olympien, le président Jacques-Henri Eyraud s’est également manifesté dans cette affaire en s’entretenant plusieurs fois avec l’attaquant. Le président Eyraud lui a expliqué que la patience serait de mise avant que ce dossier ne se décante. De nouveaux contacts devraient ainsi intervenir dans les prochains jours. Mais l’OM devra se montrer pragmatique dans cette affaire. En effet, Tottenham pointerait le bout de son nez, prêt à jouer un mauvais tour aux pensionnaires de l’Orange Vélodrome. Plus que les émoluments de Niang (220 000 euros mensuels environ), c’est l’indemnité de transfert (20 millions d’euros ?) qui pourrait constituer un frein à sa venue sur la Canebière. La situation économique préoccupante de l’Olympique de Marseille exige lucidité et discernement avant de finaliser un transfert. Si le président rennais Nicolas Holveck a préféré temporiser sur le sujet, une offre marseillaise pourrait bien lui parvenir dans les prochains jours. Le nouvel homme fort du Stade Rennais se montrera-t-il inflexible ?

Derniers articles sur Sport

Aller vers HAUT