Meurtre de la franco sénégalais à somone : Ce que révèle l’enquête…

mardi 10 janvier 2023 • 1286 lectures • 0 commentaires

Société 2 semaines Taille

Meurtre de la franco sénégalais à somone :  Ce que révèle l’enquête…

PUBLICITÉ

Agés respectivement de 20 et 21 ans, Moussa Diop et Amadou Moustapha Diop risquent la prison à vie. Selon les informations de Libération, ils ont été déférés au parquet hier par la brigade de recherches de Mbour pour association de malfaiteurs, vols commis avec effraction, coups et blessures volontaires et assassinat.

 Les gendarmes ont établi que le duo, à l'origine de la mort d'Anne Marie Rosalie Ngom (75 ans), une franco-sénégalaise qui vivait au quartier « Aigrettes » de la Somone depuis 7 ans, est au cœur de plusieurs vols et agressions commis sur la petite côte.  Un de leurs receleurs, établi à Mbour, a été d'ailleurs arrêté par les gendarmes et déféré. Lors de son interrogatoire sous le régime de la garde à vue, il a reconnu avoir acheté 7 motos à Moussa et Mamadou Moustapha Diop.

PUBLICITÉ


Tous les engins étaient volés.  Un second receleur, basé à Dakar, qui a acheté au moins une moto aux mis en cause, est recherché. Il est aussi ressorti de l'enquête que concernant certains vols commis dans des maisons, Moussa et Mamadou Moustapha Diop se faisaient passer pour des agents de la Senelec.

PUBLICITÉ


Pour Anne Marie Rosalie Ngom, c'est après avoir « étudié » et surveillé cette dernière, qui vivait seule, que les deux jeunes malfrats ont escaladé le mur de son domicile. Tabassée, attachée, bâillonnée, un tissu couvrant son visage ; Anne Marie Rosalie Ngom est décédée par asphyxie.


Libération

Cet article a été ouvert 1286 fois.

Publié par

Hawa Signaté

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial