Mort de la famille Diol à Denver: Ça se corse pour 2 des suspects!

mardi 2 février 2021 • 2371 lectures • 2 commentaires

Société 1 mois Taille

Mort de la famille Diol à Denver: Ça se corse pour 2 des suspects!

iGFM – (Dakar) Considérés comme mineurs lors de leur arrestation, l’identité des trois premiers suspects dans l’incendie criminel de Denver, n’avait pas été dévoilée. Les choses viennent d’évoluer.

Les autorités judiciaires américaines ont décidé que les deux suspects, âgés de 16 ans, seront jugés comme étant des adultes. Bientôt, leur identité et les informations sur leurs liens avec l’affaire seront accessibles au grand public. Pis, les sanctions risquent d’être plus sévères en cas de condamnation renseigne la presse américaine, au vu des charges retenues contre eux. Mercredi dernier, Paul Pazen, le chef de la police de Denver a déclaré que ce sont 28 chefs d’accusation qui ont été retenus contre les suspects (Deux sont âgés de 16 ans et l'un a 15 ans).


Si l'identité des trois adolescents n’a pas été dévoilée par la police américaine depuis leur arrestation, celle de Tanya Bui, elle, a été révélée. Cette quatrième personne arrêté dans l’enquête à la fin de la semaine dernière est âgée de 23 ans. Dans l’Affidavit (déclaration sous serment) parcouru par iGfm, l’agent spécial Ryan P. McKone a déclaré que l'un de 3 suspects identifié comme K. B, a utilisé un téléphone portable dont le numéro est le 720-XXX-0015. Les investigations ont démontré que le véritable abonné de ce numéro n'est autres que Tanya Bui. C’est elle qui avait acheté l'abonnement téléphonique.


Les enquêteurs ont aussi épluché les comptes  Snapchat, Facebook, Instagram et Apple iCloud associés à Tanya Bui, KB , et les deux autres suspects des homicides, c'est à dire GS et DS.  Les investigations «ont fourni des preuves substantielles pour l'enquête sur l'homicide». «Il est également devenu très clair que Tanya BUI était engagée dans la distribution de stupéfiants et la vente illégale d'armes à feu», révèlent l’agent Mckone et ses collègues dans le document.


Pour rappel, l'incendie avait tué, en août dernier, Djibril Diol , sa femme Adja et leur fille de 2 ans. Hassan Diol et sa petite fille Hawa Baye ont également été tués dans l'incendie.

Cet article a été ouvert 2371 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

2 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial