Moulaye Camara président «J’aime le Sénégal» : «Je suis candidat à la mairie de Guédiawaye »

jeudi 24 décembre 2020 • 460 lectures • 2 commentaires

Actualité 4 semaines Taille

Moulaye Camara président  «J’aime le Sénégal» : «Je suis candidat à la mairie de Guédiawaye »

iGFM - (Dakar) Le président du mouvement politique et citoyen «J’aime le Sénégal » qui soutient les actions du Président Macky Sall était hier à Ziguinchor. Moulaye Camara a rencontré ses camarades pour rencontrer ses camarades et leur expliquer la plateforme dénommée «Guédiawaye d’abord» qui a été mise en place par les responsables de son mouvement qui sont dans les cinq communes de Guédiawaye.


Décriant par ailleurs la gestion de l’actuel maire de Guédiawaye et plus que jamais convaincu dit-il que Malick Gackou ne pèse plus lourd sur la balance dans cette commune (Guédiawaye), Moulaye Camara a annoncé sa candidature prochaine pour la conquête de la mairie de Guédiawaye. Il a par ailleurs salué la venue de l’édile de Ziguinchor dans la coalition présidentielle.


A en croire Moulaye Camara, «une plateforme dénommée «Guédiawaye d’abord» a été mise en place par les responsables des cinq (5) communes de Guédiawaye. En ma qualité de président dudit mouvement au niveau national et citoyen de cette localité, mes ambitions politiques pour le développement de Guédiawaye restent intacts Aujourd’hui, les défis et les urgences du développement local sont d’une intensité qui nous obligent de manière citoyenne à apporter notre contribution. Je me réjouis du choix de mes camarades qui ont porté leur dévolu en ma modeste personne pour jouer les premiers rôles », a laissé entendre M. Camara. Loin de faire le bilan des équipes municipales passées, «Guédiawaye n’a jamais eu la chance d’avoir des maires capables de faire face aux préoccupations des populations. Aujourd’hui, le secteur informel est laissé en rade et l’artisanat local est mal accompagné. Et pourtant, c’est ce secteur qui constitue le point névralgique de l’économie qui  ne bénéficie d’aucun appui des autorités. En matière de cadre de vie, les réalisations qui sont faites sont tributaires de l’Etat central et non des collectivités locales», a ajouté Moulaye Camara.  La question qui se pose dès lors selon toujours le président du mouvement politique et citoyen «J’aime le Sénégal» est que «Guédiawaye doit continuer à être une cité dortoir loin de la marche d’un Sénégal émergent. Certes certaines compétences ne sont pas du ressort des collectivités locales mais, nous trouvons qu’étant un démembrement de l’Etat, celles-ci doivent rendre compte et obliger l’état central dans sa politique centrale à prendre en compte de manière optimale les besoins des populations. La plateforme «Guédiawaye d’abord» de manière inclusive compte ainsi associer toutes forces citoyennes dans l’élaboration d’un nouveau programme de développement local en vue des élections locales à venir. La diaspora originaire de Guédiawaye sera mise à contribution dans cette nouvelle aventure qui consiste de faire de notre commune une ville émergente », dixit Moulaye Camara.  


«Malick Gakou ne représente rien à Guédiawaye»


Interpellée sur la venue annoncée de Malick Gakou au sein de la mouvance présidentielle, «celle-ci semble réjouir le maire Aliou Sall mais pour les populations de Guédiawaye, c’est un zéro événement parce que Malick Gackou a cessé d’exister politiquement à Guédiawaye depuis qu’il a créé le Grand Parti. Il ne pèse rien du tout et le président Macky Sall doit le savoir », a révélé Moulaye Camara.


«Le maire  Abdoulaye Baldé a accusé un retard dans son désir de rejoindre Macky Sall»


«A l’image de Guédiawaye comme un peu partout au Sénégal, notre mouvement politique et citoyen qui soutient le président Macky Sall va déployer sa base à Ziguinchor pour préparer les prochaines échéances locales . A Ziguinchor nos responsables ont constaté le travail remarquable du premier magistrat de la ville Abdoulaye Baldé depuis son ralliement dans la coalition Benno Bokk Yakaar. Ce qui justifie nettement la reproche que je lui ai faite à la dernière élection présidentielle d’avoir rejoint très tardivement le président Macky Sall pour peu que les projets ambitieux qu’il a pour sa commune puissent être facilement diligentés», a conclu M. Camara.


                                                                                          

IGFM


 

 
#Moulaye #Camara, #Guediewaye, #Malick #Gakou

Cet article a été ouvert 460 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

2 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial