Mouvement Politique : Alliance nationale pour le Changement est née

samedi 23 avril 2022 • 1194 lectures • 0 commentaires

Politique 3 semaines Taille

Mouvement Politique : Alliance nationale pour le Changement est née

PUBLICITÉ

Alioune Badara Seck politique lance l’Alliance Nationale pour le Changement (Anc). Ce mouvement a reçu l’adhésion de nombreux militants qui partagent désormais le même objectif : « tracer une nouvelle voix politique pour le Sénégal ».  

«Le lancement de notre mouvement s'inscrit dans la logique des actes que nous avons posés et des initiatives que nous avons prises depuis un certain moment. Cet engagement fait suite à une longue période de mure réflexion, de consultations, d'échanges. Au finish, nous avons décidé, pour répondre aux défis de nos populations, de lancer l'Anc. Un mouvement qui se veut fédérateur, un mouvement de rupture. Nous sommes une alliance large de volontaires, de patriotes, de femmes, de jeunes, de sages et de toutes celles et ceux qui veulent juste changer ce pays », a déclaré le leader du nouveau mouvement.

Alioune Badara Seck d'ajouter :"Nous sommes allés à la rencontre de nos populations, nous avons vécu avec elles leurs souffrances, leurs inquiétudes. Nous avons vu le manque criard d'infrastructures scolaire, sanitaire, sportive et culturelle. Nous avons vu la dégradation de notre environnement et de notre cadre de vie. Des pans entiers de notre économie laissés en rade».

Il invite ses concitoyens à l'engagement pour relever les défis du développement. "Pour qu’ensemble, nous puissions donner à nos jeunes frères et sœurs, À nos enfants un avenir meilleur. Il nous revient à nous de construire ce Sénégal meilleur. Pour remettre notre pays sur les voies du progrès, Nous militants de l’ANC, nous engageons : pour donner à chaque sénégalaise et à chaque sénégalais la chance de vivre dans une société qui lui donne l'opportunité d’une bonne formation, d’un cadre de vie sain, d’un toit pour abriter sa famille, d’une opportunité de gagner dignement sa vie. Il n’y a pas un Sénégal ou certains doivent vivre dans l’opulence et d’autres dans la misère, à la quête de la dépense quotidienne. Ii n’y a qu’un seul Sénégal », dit-il.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1194 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial