Ndioba qui a incendié son domicile brûlant vifs ses deux enfants, a succombé à ses blessures

mardi 24 mai 2022 • 2102 lectures • 0 commentaires

Société 1 mois Taille

Ndioba qui a incendié son domicile brûlant vifs ses deux enfants, a succombé à ses blessures

PUBLICITÉ

S'en est fini du dossier portant incendie criminel survenu dans la nuit du 18 au 19 mai dernier, au village de Diogo-Sur-Mer. La dame Ndioba Lèye qui tentait d'immoler son époux Saliou Diop, avait fini par incendier sa maison conjugale, brûlant vif ses deux enfants. Ayant eu, elle-même, de sérieuses brûlures, Ndioba a succombé à l'hôpital de Tivaouane.

Admise en soins intensifs, elle était placée sous surveillance des gendarmes de la Section de recherches de Thiès qui attendaient qu'elle se remette pour la conduire dans leurs locaux, aux fins de continuation de l'enquête sur ce crime portant incendie volontaire. Un veut que les hommes en bleu ne réaliseront jamais. Selon une source proche de sa famille, la dame Ndioba Leye qui a vu son état de santé se détériorer sérieusement ces derniers jours, a fini par rendre l'âme. Poursuivant, le quotidien l’Observateur indique que Ndioba Leye a, par la suite, été inhumée dimanche dernier à la cité religieuse de Touba. La veille, son époux et ses proches procédaient à l'inhumain et s'inquiétaient de leurs deux enfants.

PUBLICITÉ


 Avec sa mort, Ndioba Lèye emporte certainement dans sa tombe le mobile véritable de son acte criminel. Du côté de la Justice, la mort de Ndioba Lèye entraîne l'extinction de fait de ce dossier. 

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 2102 fois.

Publié par

Ndeye Rokheya Thiane

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial