Néné Aïcha, les secrets d’une prodigieuse ascension !

samedi 18 décembre 2021 • 7693 lectures • 0 commentaires

People 1 mois Taille

Néné Aïcha, les secrets d’une prodigieuse ascension !

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar)Rien ne la prédestinait pourtant à la télévision. Mais, sont travail l’a portée au pinacle. Néné Aïcha, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, nous a relaté sa trajectoire riche en enseignements.

Sortie de la prestigieuse école de management IAM, en filière marketing et management, Néné Aïcha est passée par des entreprises françaises spécialisées en tourisme et télécommunication. Elle a même été cheffe des ventes chez un concessionnaire de la place.

Ses cours terminés, Néné Aïcha intègre le Groupe de presse de Bougane Guèye Dany, Dmédia. Novice dans le milieu médiatique, l’actuelle présentatrice vedette de la Sen Tv n’a pas été vite projetée devant la scène. Le terme «step by step», elle connaît.

«C’était très difficile au début. J’ai commencé par les petites présentations comme la page internationale, la page sport à la télé à partir de 19 heures. Par la suite, j’ai commencé à faire la grande édition du soir en co-présentation avec Mamadou Awa Ndiaye, Arame Ndiaye, Evelyne Mandiouba», nous souffle-t-elle.

L’appétit venant en mangeant, Néné Aïcha ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Elle fait son entrée à l’émission  ‘’Ndoumbélane’’  tous les vendredis. Puis elle a été propulsée, après le départ d’Amina Guèye, pour animer l’émission «l’Essentiel». Désormais, l’ex-étudiante de IAM est devenue une figure qui compte dans le paysage médiatique sénégalais.

Originaire de Gamadji, dans le département de Podor, cette belle liane est une Sénégalaise bon teint.  «Je suis peulh, j’ai aussi des origines Lébou de Ouakam,  du côté de ma mère», dit-elle.  Un héritage qui scelle son affection au mythique «Thiebou wekh» et au «Yassa Guinar». «Mon amie Yacine me dit toujours, on ne dit pas Yassa Guinar mais plutôt Yassa Ganar», nous dit-elle avec  son sourire ravageur.

Malgré sa célébrité, elle veut garder la tête sur les épaules. «Je ne peux pas me permettre de parler de célébrité. Je suis connue oui, mais quand on commence à croire que c’est de la célébrité, on risque de prendre la grosse tête. Je me considère comme une personne lambda. Je me fixe des limites et je cherche à protéger mon image. Je suis très modeste et très ouverte», reconnaît-elle.

L’épisode de sa perte de connaissance en Direct

Malgré tout, elle fait souvent attention quand elle doit passer en direct. Parfois, les choses  ne se passent pas comme elle le souhaite. Elle raconte : «un jour, je devais faire le direct et j'étais trop stressée. Malheureusement pour moi, l’agent qui était à la régie a déclenché le direct sans que je sois au courant et en voulant me concentrer je me suis mis à dire de gros mots alors que j'étais en direct. Quand je m’en suis rendue  compte, c’était trop tard, j’ai pris sur moi-même et j’ai continué mon journal».

Perfectionniste et travailleuse, Néné Aïcha veut toujours faire un travail impeccable. Cet engagement sans faille a failli,  un jour, porter un coup à sa santé. Elle s’est effondrée en plein direct, à cause de la fatigue. « Après consultation chez le docteur, celui-ci a diagnostiqué une fatigue générale» nous confie-t-elle.

Néné Aïcha fait partie aujourd’hui des vedettes du Groupe Dmédia. Mais elle n’oublie pas tout de même sa vraie passion, le tourisme et garde la tête bien vissée sur les épaules.

PUBLICITÉ





NDEYE ROKHEYA THIANE 

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 7693 fois.

Publié par

Ndeye Rokheya Thiane

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial