Niger: attaque d'un commissariat de police à Makalondi

dimanche 5 mars 2023 • 1177 lectures • 0 commentaires

International 1 an Taille

Niger: attaque d'un commissariat de police à Makalondi

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) À Makalondi, dans le Gourma nigérien, le commissariat de police a été attaqué cette nuit par un groupe jihadiste. Aucun policier n’a été tué, mais le bâtiment a été pillé et incendié. Après un an d'accalmie, cette région, frontalière du Burkina Faso, était en alerte depuis plusieurs semaines.

L’attaque s’est produite à la tombée de la nuit à l’heure de la prière du soir. Entre les appels à la prière des muezzins et les crépitements d’armes lourdes, les jihadistes venus à moto et en 4x4 ont réussi à semer la confusion en attaquant le commissariat de police à la sortie sud de la ville, en direction de la ville burkinabè de Kantchari, obligeant la population à se terrer chez elle.

Puissance de feu

Les échanges de tirs entre les policiers et les jihadistes n’ont duré que quelques minutes, selon plusieurs sources. Devant la puissance de feu des assaillants, les policiers se sont repliés abandonnant ainsi le bâtiment pillé et incendié. Un véhicule a même été enlevé par les jihadistes. Aucun policier n’a été tué.

Depuis une semaine, toute la zone du Gourma était en alerte : de Torodi à Boni, en passant par Makalondi, Ouro Gueladjo et Tamou. Le calme est revenu à Makalondi avec l’arrivée, au petit matin, des forces spéciales qui ont manœuvré toute la nuit, en évitant les mines et les embuscades, pour accéder à la ville.

Un bataillon fixe

Selon plusieurs observateurs, il est grand temps que cette bourgade frontalière du Burkina Faso, à quelque 90 kilomètres de la capitale Niamey, ait son propre bataillon fixe de forces spéciales. « Une force tampon en aval », disent les spécialistes. La dernière attaque remonte à un peu plus d’un an, au niveau du pont-bascule à l’entrée de la ville.

RFI

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1177 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial