Niger : Les USA reconnaissent officiellement la junte, pas de "Paris" sur Bazoum

mardi 5 décembre 2023 • 592 lectures • 0 commentaires

International 2 mois Taille

Niger : Les USA reconnaissent officiellement la junte, pas de \

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) Pour les Etats-Unis, Mohamed Bazoum, le président nigérien déchu appartient visiblement au passé. Point n’est besoin de miser sur un homme qui ne détient plus le pouvoir.

 L’oncle Sam est décidé à aller de l’avant sans céder aux sirènes de Paris qui ne veut aucunement reconnaître les nouvelles autorités de Niamey.

PUBLICITÉ


Le samedi 02 décembre dernier, la nouvelle ambassadrice des Etats-Unis au Niger Kathleen FitzGibbon a présenté la copie figurée de ses lettres de créances, au ministre des Affaires étrangères et de la coopération Bakary Yaou Sangaré.

PUBLICITÉ


 


Travailler avec les nouvelles autorités pour un retour à l’ordre constitutionnel


 


C’est en prélude à la présentation officielle de ce document au chef de l’Etat nigérien Abdourahamane Tiani. Par cet acte posé le weekend dernier, les Etats-Unis reconnaissent officiellement la junte au pouvoir au Niger.


Ils montrent par la même occasion, que seuls ses intérêts lui importent. Pas besoin de s’aligner sur la position de la France. L’oncle Sam compte plutôt travailler avec le Niger et la Cedeao pour un « retour à l’ordre constitutionnel ». Il y tient. Le 10 octobre dernier, le pays avait formellement qualifié les évènements de juillet de coup d’Etat et suspendu  son assistance budgétaire au Niger. La mesure n’a pas encore été levée.


« Ils sont là et c’est à nous de les convaincre maintenant »


Le porte-parole du département d’Etat américain Matthew Miller, a indiqué que toute « reprise de l’aide des Etats-Unis est subordonnée à la prise par le Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) de mesures propres à instaurer une gouvernance démocratique dans les meilleurs délais et de manière crédible ».


Le ministre nigérien des Affaires étrangères a pris bonne note et compte bien convaincre les USA des bonnes intentions de la junte. « Ils sont là et c’est à nous donc de les convaincre maintenant pour qu’ils sachent que les militaires ne sont pas là pour rester éternellement », a déclaré M. Bakary Sangaré samedi dernier. Actuellement toutes les coopérations entre le Niger et les USA sont suspendues sauf la  coopération humanitaire.


« Pas pour que leurs soldats viennent combattre auprès de nos soldats, mais…. »


Le chef de la diplomatie nigérienne espère que les Etats-Unis  reconsidéreront  progressivement leur position car Niamey a besoin d'eux sur le plan militaire. « Nous sommes en train de travailler sur la prochaine étape qui sera la coopération militaire, car nous en avons besoin. Pas pour que leurs soldats viennent combattre auprès de nos soldats, mais qu’ils nous aident dans des domaines où pour le moment nous n’avons pas suffisamment de moyens, notamment la maîtrise du ciel et les informations », a-t-il expliqué. 


Rappelons que la nouvelle ambassadrice des Etats-Unis au Niger a été nommée en juillet 2023, peu avant le putsch. Elle a rallié Niamey, en août 2023.


  

Cet article a été ouvert 592 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial