Nigeria-Ghana: mort d'un officiel de la CAF lors des incidents !

mercredi 30 mars 2022 • 1088 lectures • 0 commentaires

Vidéo 1 mois Taille

Nigeria-Ghana: mort d\'un officiel de la CAF lors des incidents !

PUBLICITÉ

Le Dr Kabungo, en charge des contrôle antidopage pour la CAF lors de Nigeria-Ghana (1-1), comptant pour les qualifications à la Coupe du monde 2022, a trouvé la mort dans les scènes de violence qui ont éclaté au coup de sifflet final mardi soir.

En arrachant le match nul (1-1) sur la pelouse du Nigeria, les Black Stars du Ghana se sont qualifiés pour la Coupe du monde au Qatar, privant le Nigeria d’une participation au Mondial pour la deuxième fois seulement depuis 1994. Dominateurs mais maladroits offensivement à Abuja, les Super Eagles vont rater la compétition pour la première fois depuis 2006. Un événement très mal vécu par leurs supporters après la rencontre. Ce qui devait être un moment de joie pour les Ghanéens s’est transformé en cauchemar.

La rencontre a été gâchée par des scènes abominables après le coup de sifflet final. Des supporters ont envahi le terrain et provoqué le chaos. Les supporters locaux se sont ainsi précipités sur la pelouse par centaines, renversant les bancs de touche arrachés du sol, tandis que des projectiles étaient lancés sur les joueurs des deux camps. La police a tenté de contenir la foule en colère en utilisant du gaz lacrymogène pour essayer de la disperser alors que les deux équipes tentaient de s'échapper par le tunnel. Dans la confusion la plus totale, un officiel a perdu la vie.

Les causes du décès restent floues

Il a été confirmé que le Dr Kabungo, qui était le responsable du contrôle antidopage pour la Confédération africaine de football (CAF) pour le match, a perdu la vie dans le courant de la soirée. Les circonstances exactes de son décès restent floues. Alors que certains médias évoquent une attaque sur sa personne, un membre de la CAF a confié à d’autres journalistes que le médecin s’était en fait effondré au sol tout seul, victime d’un arrêt cardiaque. Sur place, les secours ont tenté de le réanimer, en vain. Le Zambien serait décédé à l’hôpital.
Sur le même sujet.

"La Fédération zambienne de football se joint au reste de la famille du football pour pleurer la disparition du Dr Joseph Kabungo. Le Dr Kabungo, médecin de la CAF/FIFA, était de service à Abuja lors du match de qualification entre le Nigeria et le Ghana qui s'est achevé sur le score de 1-1. Nous prenons note qu'il est trop tôt pour nous attarder sur les détails de la cause de sa mort, mais nous attendrons le rapport complet de la CAF et de la FIFA sur ce qui s'est exactement passé", a déclaré le président de la FAZ, Andrew Kamanga.

PUBLICITÉ



BFM

PUBLICITÉ


 


 

Cet article a été ouvert 1088 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial