ONU : Les 8 points centraux du discours de Macky !

mardi 20 septembre 2022 • 709 lectures • 1 commentaires

International 2 semaines Taille

ONU : Les 8 points centraux du discours de Macky !

PUBLICITÉ

Le président Macky Sall a tenu son discours, au pupitre des Nations unies ce mardi. Il a abordé plusieurs problématiques liées aux intérêts africains. Ci-dessous les principaux axes.

«Depuis notre dernière session, le monde est devenu plus dangereux, et plus incertain, sous l’emprise combinée du réchauffement climatique, des périls sécuritaires et sanitaires ainsi que de la guerre en Ukraine. Il urge d’agir pour apaiser les tensions, soigner notre planète, réduire les inégalités persistantes nord-sud et redonner sens au multilatéralisme.»

Équité pour l’Afrique

«Le conseil de sécurité est interpellé afin qu’il traite de la même manière toutes les menaces à la paix et à la sécurité internationale y compris en Afrique (…) Nous Invitons le conseil à mieux s’engager avec nous dans la lutte contre le terrorisme en Afrique avec des mandats plus adaptés et des moyens plus conséquents. L’Union africaine appelle à la levée des sanctions étrangères contre le Zimbabwe.»

Le Droit de la Palestine

«Au proche orient, nous réitérons le Droit du peuple Palestinien à un Etat viable, coexistant pacifiquement avec l’Etat d’Israël. Chacun à l’intérieur de frontières sûres et internationalement reconnues.»

La proposition de l'Afrique

«Nous appelons à la désescalade et à la cessation des hostilités en Ukraine pour une solution négociée, afin d’éviter le risque catastrophique d’un conflit potentiellement mondial. La négociation et la discussion sont les meilleures armes dont nous disposons pour promouvoir la paix. Je lance une invitation à la mise en place d’une mission de médiation de haut niveau à laquelle l’Union africaine est prête à apporter sa contribution.»

Des sièges pour l'Afrique

PUBLICITÉ


«Il est temps de faire droit à la juste et légitime revendication africaine sur la réforme du Conseil des sécurité. Je rappelle notre demande d’octroi d’un siège à l’Union africaine au sein du G20 pour que l’Afrique puisse se faire représenter là où sont  prises les décisions qui engagent 1,4 milliard d’africains.»

Les notations "injustes"

«Nous sommes préoccupés par le fait que la perception du risque en Afrique continue d’être plus élevée que le risque réel. Ce qui renchérit les primes d’assurance et pénalise la compétitivité de nos économies. L’Afrique réitère sa proposition de dialogue constructif avec les agences de notation, sur l’amélioration de leurs méthodes de travail et d’évaluation.»

Les Dts et la dette

«Face à l’ampleur inédite de la crise économique mondiale, l’Union africaine réitère son appel pour la réallocation partielle des Droits de Tirage spéciaux (Dts), si nécessaire pour les pays en Développement dans un premier temps, ainsi que la mise en œuvre de l’Initiative du G20 de suspension du service de la dette.»

Climat et adaptation

«L’Afrique renouvelle son attachement à l’accord de Paris sur le climat. En même tempos nous souhaitons parvenir à un consensus pour une transition énergétique juste et équitable. Travaillons également à la réalisation de l’objectif de 100 milliards de dollars par an en appui aux efforts d’adaptation des pays en développement et au financement du programme d’adaptation en Afrique.»

L’Afrique et la Guerre

«Je suis venu dire que l’Afrique a assez subi le fardeau de l’histoire, qu’elle ne veut pas être le foyer d’une nouvelle guerre froide. Mais plutôt un pôle de stabilité et d’opportunités ouvert à tous ses partenaires sur une base mutuellement bénéfique.»

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 709 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial