Organisation CAN 2027 : villes, stades, terrains...Les sites sénégalais

mardi 30 mai 2023 • 5070 lectures • 0 commentaires

Sport 11 mois Taille

Organisation CAN 2027 : villes, stades, terrains...Les sites sénégalais

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Le Sénégal a déposé sa candidature à l'organisation de la CAN 2027, sur la table de la confédération Africaine de Football (CAF), au Caire (Egypte). Sur quoi le Sénégal s'est basé pour déposer son dossier ? Réponses ci-dessous.

Le Sénégal ne se cache pas. Le pays de la Téranga se positionne pour accueillir l'édition 2027 de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN). La preuve, une délégation sénégalaise s'est rendue au Caire (Egypte) la semaine passée pour déposer le dossier de candidature sur la table de la Confédération Africaine de football (CAF), informait Abdoulaye Sow vice-président de la Fédératon. Le point sur les sites sénégalais retenus.

Dakar, Thiès, Kaolack, Ziguinchor, Saint-Louis : les 5 villes retenues

Contrairement à ce qui se dit ces derniers jours, Saint-Louis fait bel et bien partie des villes retenues pour accueillir une poule lors de la Coupe d'Afrique des Nations 2027. Si une fois, la CAF arrive à attribuer cette édition au Sénégal, a-t-on appris. Le stade Me Babacar Sèye accueillera les matchs du groupe qui sera logé à St-Louis.

Hormis la capitale du Nord, Dakar qui se trouve être la première ville sénégalaise, sera évidemment retenue avec les stades Abdoulaye Wade et Léopold Sédar Senghor.

Le stade Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor a été également retenu comme en 1992, la dernière CAN organisée par le Sénégal dans la catégorie des séniors.

Enfin, Kaolack (stade Lamine Gueye) et Thiès (stade Lat-Dior) sont les deux dernières villes qui accueilleront des matchs de poules.

Deux stades de 50.000 places et 5 autres de 20.000

Dans le cahier des charges, la CAF exige deux stades de 50.000 places et 5 autres de 20.000. Pour le Sénégal qui a affiché son intention d'abriter la CAN 2027, il y a déjà le stade du président Abdoulaye Wade qui fait 50.000 places. Le mythique stade Léopold Sédar Senghor qui est actuellement en transformation et dont les travaux devront prendre fin dans 21 mois, contient déjà 60.000 places.

Quant aux autres stades, l'Etat du Sénégal aura la possibilité de les mettre aux normes c'est-à-dire 20.000 places. Mieux, l'instance africaine exige également que tous les stades aient un gazon naturel avec toutes les commodités répondant aux normes standards.

Demba Diop, Carolyne Faye...comme terrains d'entraînement

Si le stade Abdoulaye Wade a déjà son terrain annexe qui peut permettre aux équipes de s'entraîner, Léopold Sédar Senghor aura également une pelouse à côté du stade. Demba Diop qui sera construit, servira de terrain d'entraînement aussi, tout comme le stade Caroline Faye de Mbour, Jules Bocandé (Ziguinchor) et Mawade Wade (Saint-Louis).

PUBLICITÉ


 

PUBLICITÉ


 


 

Cet article a été ouvert 5070 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial