Ouakam : Une bande d’étudiants dealers démantelée

vendredi 6 août 2021 • 1119 lectures • 0 commentaires

Société 1 mois Taille

Ouakam : Une  bande d’étudiants dealers démantelée

Mohamed Ba Sall, Cheikh Tidiane Ndiaye et Ousmane Dieng ont comparu hier devant la barre du Tribunal de Grande Instance de Dakar pour répondre des délits d’association de malfaiteurs et d’offre ou cession de drogue. Encourant 2 ans de prison ferme, ils seront fixés sur leur sort le 12 août prochain.

 


Suite à un appel anonyme, la police a été informée des activités délictuelles de l’étudiant Mohamed Ba Sall qui s’active dans un vaste trafic de drogue haschich à Ouakam. C’est ainsi que les policiers ont déclenché une enquête pour en savoir plus. 
Pour l’appâter, un des limiers a appelé Mohamed Ba Sall pour passer une commande de 10 grammes de drogue moyennant la somme de 60 000 Fcfa. Le dealer ne se le fait pas répéter deux fois, puisqu’il est aussitôt allé voir son livreur en compagnie de son ami Ousmane Dieng. Comme la dame était absente des lieux, les deux potes ont défoncé la porte pour s’approvisionner en haschich. Après leur forfait, ils se sont rendus dans la chambre de leur ami Cheikh Tidiane Ndiaye où ils ont été malheureusement arrêtés par les limiers.
 La perquisition effectuée dans la chambre a permis de découvrir 45,4 grammes de haschich, des paires de ciseaux, du papier et une balance électronique. À l’enquête préliminaire, le propriétaire de la chambre a tout nié en bloc, mais ses acolytes ont avoué leurs forfaits. Suffisant pour qu’ils soient déférés et placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs et offre ou cession de drogue. Mais devant la barre, Mohamed Ba Sall a retourné sa veste pour se tirer d’affaires. L’étudiant argue qu’il était allé voir une amie nommée Mame Diarra qui lui devait 50 000 francs. «C’est sur ces entrefaites que les policiers ont trouvé 2,5 grammes de haschich que j’ai remis à Ousmane Dieng. Mais Cheikh Tidiane Ndiaye est innocent. La police nous a suivis de Ngor à Ouakam», dit-il. Son acolyte a conforté ses dires.
 «J’ignorais que Mohamed s’activait dans la vente de drogue. Je ne sais rien de cette affaire de drogue, même si on a trouvé une paire de ciseaux, le rouleau de paquet et la balance électronique chez moi», clame l’étudiant Ndiaye. De son côté, Ousmane Dieng prétend qu’il était parti voir Cheikh Tidiane Ndiaye, mais il ne l’avait pas trouvé. «Vers 18 heures, Cheikh Tidiane Ndiaye m’a demandé de l’accompagner à Ngor. On était allés chez Mame Diarra, mais elle était absente des lieux», indique Ousmane Dieng. De l’avis du parquet, l’association de malfaiteurs et l’offre ou cession de chanvre indien sont avérées, car Ousmane Dieng a été arrêté avec deux cornets de chanvre indien. «Une information anonyme a fait état d’un trafic de drogue intense à Ouakam. D’où l’arrestation de Mohamed Ba Sall et ses coprévenus. 
Quand l’agent de police a passé une commande, on lui a donné rendez-vous chez Cheikh T. Ndiaye. Les faits sont suffisamment établis et je requiers 2 ans ferme», a déclaré le parquetier. De l’avis de la défense, ces jeunes ont joué avec le feu et se sont brûlés. «Rien ne prouve qu’ils s’activent dans le trafic de drogue. Pour l’offre, il y a un problème d’imputabilité. Ils ont trébuché. On peut les récupérer», a souligné Me Abdoul Daff. «C’est à cause de la provocation de la commande que les étudiants ont eu cette idée de chercher du haschich. La police a dit qu’ils étaient aux aguets pendant plusieurs jours, mais rien ne le prouve. Ousmane est coupable d’usage, mais ils ne sont pas des trafiquants. Je sollicite la disqualification des faits afin de les aider à surmonter cette épreuve», a plaidé Me Iba Mar Diop. Délibéré le 12 août prochain.


Source : L’As 

Cet article a été ouvert 1119 fois.

Publié par

Ndeye Rokheya Thiane

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial