La jeune «voix» de Benno Bokk Yaakar vibre l’opposition…

Actualité/Vidéo

iGFM(Dakar) – Il a fallu faire preuve de patience. Le coordonnateur de la cellule de Communication Benno Bokk Yaakar est un homme pressé. Mais Pape Mahawou Diouf, jeune voix montante de la coalition au pouvoir, bouscule les idées établies, inventorie les réalisations de son candidat, exorcise les démons et autres oiseaux de mauvais augure qui prédisent le chaos au sortir des joutes électorales de février 2019.

La fiabilité du fichier électoral décriée par l’opposition, le «tabac» que le candidat de Pastef Ousmane Sonko a fait en France, Montréal, Etats-Unis, et qu’il est en train de faire en Suisse, une forme de désaveu pour la classe politique actuelle, les soutiens tous azimuts (Investiture Ps, Afp) qui tombent dans l’escarcelle du Président Macky Sall et tant d’autres points chauds de l’actualité sénégalais,  Pape Mahawa Diouf, qui ne se cache pas derrière ses convictions, martèle ses certitudes et clame ses vérités.

Il fait même preuve de lucidité pour éviter de tomber dans un triomphalisme béat. Lui le dit sans sourciller : le Président Macky Sall va rempiler dès le 1er tour. Dans un décor de «Sénégal pour tous», où son candidat sourit aux Sénégalais comme pour leur demander encore leurs suffrages. Pape Mahawa Diouf, en fin rhétoricien, dans un discours policé s’entretient avec iGFM sans se démonter.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.