igfm.sn : Informez-vous juste et vrai
, Parrainage : Yassine Fall lance sa campagne de collecte à Thiagar, www.igfm.sn

Parrainage : Yassine Fall lance sa campagne de collecte à Thiagar

Politique

IGFM-Thiagar, village de la commune de Mbane, quinze kilomètres après Richard-Toll, a accueilli la cérémonie de lancement de la campagne pour le parrainage de la candidate à l’élection Présidentielle de 2019. Devant un parterre de militants issus de ce village, sa terre natale, et des localités environnantes, la candidate à la candidature présidentielle a étalé les raisons qui l’incitent à vouloir briguer le suffrage des Sénégalais. Yassine Fall, présidente du Mouvement pour l’indépendance économique, la justice sociale et l’éthique a présenté son programme «pour un changement radical du Sénégal et un mieux-être des Sénégalais». Sa vision d’un Sénégal meilleur s’articule d’abord autour d’un programme économique solide, axè sur des institutions fortes et la lutte contre les inégalités sociales. Une lutte qui commence d’abord par un renforcement du pouvoir des agriculteurs, par l’accès à la terre. «Cela commence par un cadrage macroéconomique fort, qui respecte les droits humains, axè sur le renforcement des capacités de la population, surtout des jeunes. Cela passe par le renforcement de la production familiale», a souligné Yassine Fall.

La candidate a indiqué par ailleurs que le système éducatif sénégalais a besoin d’être revu, afin d’offrir à tous les citoyens les mêmes chances.  Le volet santé a également été au cœur du discours de la candidate qui entend revoir tout le système pour asseoir une politique sanitaire capable de répondre à toutes les demandes. La candidate à la Présidentielle de 2019 a dénoncé la politique du Gouvernement qui pousse les jeunes à prendre les eaux pour espérer des lendemains meilleurs à l’étranger. «Une étude faite avec l’Union africaine révèle que le Sénégal  n’a pas une politique de jeunesse. Nous avons une politique de pompier qui fait en sorte qu’à chaque fois qu’il y a une crise de l’éducation ou une crise de la jeunesse, on jette quelques miettes. Une politique de jeunesse empêcherait nos jeunes de se jeter à la mer ou le désert», a-t-elle souligné.

IGFM

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Politique

Aller vers HAUT