Play for Habib Faye : l'hommage de musiciens à un virtuose de la guitare

samedi 24 avril 2021 • 1237 lectures • 2 commentaires

Vidéo 2 semaines Taille

Play for Habib Faye : l'hommage de musiciens à un virtuose de la guitare

IGFM - Il y a de ces noms qui impactent tout simplement notre vie de mélomane mais aussi d'être humain en général. Habib fit partie de ces individus qui nous ont fait aimer la Musique plus particulièrement celle du Sénégal.

Ce génie précoce eut à développer une passion pour la musique malgré l'opposition de ses frères aînés à savoir Vieux Mac Faye et le très regretté Adama Faye.


Ces derniers finiront par capituler devant l'excellence et la parfaite maîtrise technique qu'il possède en termes de maniement de la basse.


D'ailleurs, les Sénégalais férus de musique dans les années 80 tomberont sous son charme lors d'un mémorable concert des frères Touré Kunda à Dakar au début de l'année 1984 où il y participa initialement en tant que spectateur avant d'être propulsé au devant de la scène à la faveur de l'absence de Bob Sène du Super Diamono.


De cette expérience, le jeune Habib bâtira progressivement une réputation auprès des amateurs de musique qui le porteront dans son cœur.


Beaucoup d'entre eux qui ne furent pas trop séduits par la musique du Super Etoile à cause de son puissant rythme reconnaîtront qu'Habib fut la personne qui les attirera au sein du Super Etoile de Dakar.


Bekoor contribuera fortement à une deuxième naissance de la Musique Sénégalaise et influencera une génération d'excellents bassistes Sénégalais voire Africains et Europééns.


Habib c'est aussi la générosité, la discrétion, la simplicité, la disponiblité, la rigueur, le professionalisme et l'humour.


Habib c'est aussi l'intelligence musicale et l'aptitude à créer de belles mélodies qui paraissent si si simples à écouter mais complexes à apprendre et parfois comprendre.


En ce jour du 25 Avril 2021 qui marquera le 3ème Anniversaire de son soudain rappel à Dieu, notre devoir de mélomane est de prier pour le repos éternel de son âme surtout durant ce mois béni de Ramadan.


Dors en paix Bibo.


D'après une idée originale de Madioum Dieng et Djibril Issa DIOP


Montage réalisé par Mohamed Sow


Un texte de Mouhamadou Falilou Ndiaye


Participation : Alune Wade, Papis Faye, Yeye Faye, Ibou Cissé, Samba Laobe Ndiaye, Ibou Tall, Madioum Dieng, Ibrahima Dieng Itou, Maah Koudia Keita, Tapha Faye, ELhadji Sow, Saliou Diallo, Moustapha Gaye.


Cet article a été ouvert 1237 fois.

Publié par

Daouda Mine

editor

2 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial