Plus de 52 milliards l’AFD pour soutenir la décentralisation

Economie

iGFM – (Dakar) – L’Agence française de développement (AFD) va octroyer au Sénégal, deux prêts respectifs de 73 millions et sept millions d’euros, soit un total de 80 millions d’euros (environ 52,5 milliards FCfa), en vue de financer la mise en œuvre de la deuxième phase de l’acte 3 du programme de décentralisation du pays.

La convention de financement a été signée, lundi, en marge de l’ouverture de la première Conférence nationale sur l’aménagement et l’attractivité du territoire(CNAAT) à Diamniadio, à une trentaine de kilomètres de Dakar, dans le département de Rufisque.

Cet appui financier destiné principalement aux communes et agglomérations sénégalaises servira à renforcer la viabilité financière des collectivités territoriales et à améliorer leurs performances en matière de gestion et de maîtrise d’ouvrage. Cela, à travers : l’instauration d’une fiscalité locale pour le département, nouvelle collectivité locale ; la création de pôles développement économiques ; les corrections des distorsions territoriales à des fins de viabilité économique des territoires ; le transfert d’autres compétences dans les domaines notamment de l’agriculture, l’élevage, l’hydraulique, la pêche, le tourisme ; l’augmentation progressive des pourcentages indexés sur la TVA pour l’alimentation du Fonds de dotation de la décentralisation (FDD) et du Fonds d’équipement des collectivités locales (FECL) jusqu’à 15% ; et enfin, la généralisation progressive du budget consolidé d’investissement (BCI).

IGFM

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.