igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Rapt et assassinat des enfants, Guissé Péne se prononce

Société

iGFM – (Dakar) Au delà de la psychose et des émotions arrêtons nous un peu pour analyser ce drame qui n’est pas un fait nouveau au Sénégal car du temps de notre enfance lorsqu’un enfant disparaissait un doigt accusateur était pointé vers les mossis ou les naars. Ce qui finit par créer un malaise entre nos voisins heureusement restauré par cette envie de proximité et de paix avec ces innocents immigrés d’époque.
Ensuite il y a eu la période des nigérians, tout ceci sans aucune précision qui permette de trouver solution et aujourd’hui des féticheurs, politiciens etc..
Des organisations et autres assemblées se constituent et envahissent les médias pour attirer l’attention, c’est bien et j’applaudis des 2 mains mais le mal n’est il pas ailleurs?
Que dire de ces parents qui ne se soucient pas de l’absence de leurs enfants et qui même se réjouissent de ces absences pour vaquer à d’autres occupations?
Que dire de ces parents qui envoient leurs enfants à l’école ou dans les daaras juste pour avoir des moments de liberté?
Le contexte des difficultés de vie et de survie, la promiscuité, l’oisiveté, le manque de moyens doit permettre de faire des enfants qui sont laissé à eux mêmes?
C’est bien de faire appel à l’État garant de notre sécurité mais que pourra t’il faire face à notre négligence?
Comment comprendre des enfants de 1 voir 2 ans s’amuser seuls sans surveillance?
Il y’a problème et le problème peut être ailleurs qu’on ne le pense alors en lieu d’accusation, de cibles ou de « pensées » réfléchissons, sociologues, organisations, parents, enseignants tous ensemble.
Ces enfants sont les nôtres et le Sénégal nous appartient d’abord.

Guissé Péne

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Société

Aller vers HAUT