Polémique autour de la peine de mort

Actualité

iGFM – (Dakar) – Le sujet a refait surface à la suite d’une série d’agressions souvent mortelles notées dans la capitale sénégalaise et sa banlieue depuis quelques jours. Des citoyens sénégalais meurtris et soucieux du bien être des populations ont souhaité le rétablissement de la peine de mort pour plus de sécurité. L’idée a été émise tout dernièrement par le candidat Ousmane Sonko du Pastef lors de la levée du corps de la dame militante de son parti, Mariama Sagna, sauvagement assassinée à Keur Massar à la suite d’un meeting politique. Une position, partagée par un autre candidat à la présidentielle de 2019. Pierre Atepa Goudiaby est pour la restauration de la peine de mort. Il estime que pour assurer une bonne sécurité aux citoyens sénégalais, il faut ramener la peine de mort pour dissuader les malfaiteurs.

Cet avis n’est pas partagé par le garde des Sceaux qui reconnait toute fois l’existence d’une insécurité grimpante au Sénégal. Ismaila Madior Fall qui s’est exprimé sur les ondes de la radio Rfm reste convaincu que le rétablissement de la peine de mort est un ‘grand retour en arrière ». « Je suis plutôt pour le renforcement des peines avec des mesures sévères. Mais surtout renforcer les dispositifs sécuritaires. J’en appelle à la franche collaboration des populations », a lancé le ministre de la justice Ismaila Madior Fall.

IGFM

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.