Polémiques, manifestations, les autorités…: Le Khalife des tidjanes crache ses vérités

Religion/Une

iGFM – (Dakar) Tivaouane a tenu une cérémonie d’hommage à Serigne Pape Malick Sy, qui a disparu hier jeudi. Le Khalife général des Tidjanes, qui a présidé la cérémonie, n’a pas tari d’éloges à l’endroit du défunt. Il s’est aussi exprimé sur  l’actualité, liée aux comportements des citoyens et de l’élite politique.

«Les gens parlent beaucoup trop dans ce pays. Et surtout pour dire des futilités, des insanités ou des propos mensongers. Parfois, il y a des vérités qui ne doivent pas être dites. Mais certains les disent quand même. Ensuite, les jeunes manifestent. Ces jeunes, ce sont des adultes qui les embarquent dans de telles choses. Et ces ainés vont rendre compte un jour devant Dieu.

Ce sont des adultes qui sont derrière.

Ce sont des adultes qui sont derrière. Ils créent ces polémiques et les jeunes s’en emparent, croyant que c’est un combat légitime, alors qu’ils sont trompés par leurs ainés.  Donc que chacun discute avec ses enfants, ou ses proches pour qu’ils se calment,  qu’ils arrêtent la polémique (…)

Telle personne a volé, telle a menti,  telle a commis l’adultère,  telle a enfanté, telle a fait ceci, telle a fait cela. Telle personne a été arrêtée,  telle personne a été convoquée par la Dic, c’est ce que nous entendons. Certains mécontents disent de leur côté ce qu’ils veulent (…)

La responsabilité incombe aux autorités

Mais, la responsabilité incombe aux autorités. Car, ce sont elles qui nous dirigent. Quand vous dirigez, vous devez être meilleur que ceux que vous dirigez. Mais, si vous êtes pire qu’eux, vous n’êtes  pas dignes d’être suivi. Quand tu n’es pas meilleur que quelqu’un, tu ne peux plus être son autorité.»