Pourquoi ils ne déclarent pas l’intégralité de l'argent au Cng

mardi 23 août 2022 • 1120 lectures • 0 commentaires

Sport 1 mois Taille

Pourquoi ils ne déclarent pas l’intégralité de l'argent au Cng

PUBLICITÉ

Le Cng, dans les comptes qu’il a rendus publics tout récemment, a renseigné que le montant des cachets officiellement déclarés par les promoteurs de lutte, se chiffre à seulement 244 millions de francs cfa. Ce qui est très loin du montant réel distribué aux lutteurs. Pourquoi un tel fait ?

Lors de leur bilan de ce dimanche, les dirigeants du Cng ont déclaré que le total de cachets reçus pour cette saison est de 244 millions de francs Cfa et qu’un cachet supérieur à 60 millions n’a jamais été déclaré à leur niveau.

Chose qui choque beaucoup d’amateurs de lutte d’autant plus que pratiquement tous les ténors de l’arène ont lutté cette saison. Balla Gaye 2, Bombardier, Eumeu Sene, Gris Bordeaux, Siteu, Papa Sow, Gouye-Gui, Reug Reug entre autres. Tous ayant encaissé des cachets faramineux.

Lors des signatures de contrats, lutteurs et promoteurs ont dévoilé avoir reçu des cachets allant jusqu’à 100 millions de francs Cfa, voire plus. Alors, pourquoi, officiellement, les promoteurs ne déclarent pas de cachets dépassant les 60 millions de francs Cfa ?

Pour avoir des réponses à cette question, Igfm a pris contact avec Mawo Cissé, promoteur de «Sénégal Entertainment». Selon lui, il y a deux contrats: «Le contrat qui concerne le promoteur et le lutteur appelé le contrat de sponsoring et un autre contrat qui concerne le Cng, le promoteur et le lutteur». Mawo Cissé explique que cette situation arrange autant le promoteur que le lutteur.

«Parce que plus le cachet est élevé, plus les frais d’organisation sont élevés. Ce qui n’arrange pas les promoteurs. Pour le cas des lutteurs, plus le cachet est élevé plus le pourcentage de ponction sur le cachet est élevé. Alors, d’un commun accord, il est déclaré moins de la moitié du cachet au Cng et la plus grande partie est déclarée contrat de sponsoring», explqiue-t-il.

Une situation qui, expliquerait que le Cng n’a reçu que 240 millions de cachets toute la saison alors qu'au vu des combats qui ont été servis aux amateurs, le demi-milliard de franc Cfa de cachets a, certainement, largement été atteint.

Khady FAYE

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1120 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial