Pourquoi personne ne veut de Cristiano Ronaldo ?

samedi 20 août 2022 • 1027 lectures • 0 commentaires

Sport 1 mois Taille

Pourquoi personne ne veut de Cristiano Ronaldo ?

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Le constat est simple depuis le début du mercato, personne ne souhaite s'offrir Cristiano Ronaldo. Trop âgé, trop cher, trop risqué, désormais limité physiquement et tactiquement, les plus grands clubs ne considèrent plus la star comme un atout pour leur équipe.

Le Bayern Munich, Chelsea, l'Atlético et le Real Madrid, et maintenant le Borussia Dortmund, tout le monde a refusé d'accueillir Cristiano Ronaldo. Même l'OM n'en veut pas malgré l'envie des supporters. Cela fait un mois et demi que le Portugais cherche à quitter Manchester United, en vain, pour disputer la Ligue des Champions. Malgré tous les efforts de sa part pour se mettre en marge du vestiaire des Red Devils, et ceux de son agent pour lui trouver un point de chute, personne ne veut de la star portugaise. Malgré son indéniable talent et son palmarès. Une question vient à l'esprit. Pourquoi ?

« J'adore ce joueur, c'est certainement une idée charmante : regarder Cristiano Ronaldo jouer au Signal Iduna Park. Mais il n'y a aucun contact entre les personnes impliquées. C'est pourquoi il faut arrêter d'en parler », disait hier Hans-Joachim Watzke. Pour comprendre la tournure de phrase du président du BVB, on pourrait le traduire par : «J'aimerais beaucoup avoir CR7, mais pas dans mon club.» C'est tout le paradoxe que vit l'attaquant de 37 ans. C'est une icône mondiale, l'un des plus grands de tous les temps, mais le faire venir dans son club ressemble en ce moment davantage à un cadeau empoisonné.

Ronaldo garantit des buts, mais plus forcément le succès

Il y a déjà la question de l'âge qui est primordiale. «Cristiano ? Encore une fois ?», répondait Florentino Pérez aux fans du Real il y a quelques jours. Le talent a beau se moquer du poids des années, il n'en reste pas moins que le Portugais fêtera ses 38 ans en février prochain. On ne prépare pas l'avenir avec ça. Certains clubs, comme le Borussia Dortmund, n'ont pas pour habitude de prendre des joueurs aussi expérimentés. Le critère du salaire est aussi une dimension à laquelle on ne peut pas échapper. Un transfert de Ronaldo est maintenant accessible pour la plupart des clubs de premières divisions, mais les émoluments de la star se chiffrent en ce moment à 29 M€ nets par an. Évidemment, cela écrème pas mal de candidatures.

D'un point de vue sportif, il peut y avoir une certaine cohérence à le recruter. La saison dernière, il a inscrit 24 buts toutes compétitions confondues en 38 rencontres sous le maillot de MU. Lui trouver une place dans un collectif est en revanche chose plus complexe. Solskjaer puis Rangnick et désormais Ten Hag peuvent en témoigner. Ronaldo ne court plus comme avant. Il n'a plus cette vitesse dévastatrice et lorsque son équipe n'a pas le ballon, il est incapable, voire rechigne à accompagner le pressing collectif. Et puis ses buts ne garantissent pas le succès. MU a terminé 6e de Premier League l'an passé. La Juventus a perdu la Serie A pour la première fois depuis 9 ans en 2021 malgré ses 29 buts.

Un apport marketing limité

Attirer Ronaldo, star sur les réseaux sociaux, offrirait un énorme coup de projecteur sur un club. Le département communication et marketing seraient sûrement ravi, mais c'est bien maigre. Cela boosterait certes les ventes de maillot, et encore. Un club ne touche qu'un petit pourcentage chaque produit vendu, comme l'explique Bild. C'est bien maigre tout de même, tout comme l'effet sur le taux de remplissage. Les spectateurs viendraient en nombre au stade, mais la plupart des clubs cités en début d'article n'ont pas besoin du meilleur buteur de l'histoire de la C1 pour jouer à guichets fermés. Alors où aller ? Qui veut bien de lui ?

Footmercato

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1027 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial