igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Premier League : Sadio et Liverpool en danger chez les Wolves

Sport

iGFM-(Dakar) Les Reds de Liverpool, leaders incontestés du championnat anglais, se déplacent sur la pelouse de Wolverhampton ce jeudi soir lors de la 24ème journée de Premier League. Un adversaire redoutable.

Les joueurs de Jürgen Klopp peuvent-ils terminer la saison, invaincus dans le Royaume ? Jusque-là, seuls les Invincibles d’Arsenal ont réussi cette prouesse lors de la saison 2003-2004 sous la houlette d’Arsène Wenger. Quatre jours après sa démonstration dans le derby d’Angleterre face à Manchester United, le champion d’Europe en titre n’est pourtant pas serein. La faute à des Wolves, étincelants sixièmes, qui n’en finissent plus de faire douter les cadors de Premier League.

Nuno Espírito Santo, le meneur d’hommes

Abandonner n’est pas autoriser. Il n’y a aucune négociation possible : hier, Nuno Espírito Santo, l’entraîneur de Wolverhampton, lançait les hostilités avec une déclaration pleine d’entrain. Comme il en a l’habitude. À travers ses expériences au Rio Ave, à Valence où avec le FC Porto, le coach portugais s’est fait un nom. Pragmatisme, défense de fer, jeu de transition, contre-attaques supersoniques et coups d’éclat en conférence de presse : il rentre dans le moule des coaches formés dans la péninsule ibérique.

Depuis son arrivée en Angleterre, dans une équipe au projet clair, Nuno Espírito Santo convainc ses propriétaires, les joueurs et la presse. Pour sa première année à la tête des Wolves, l’ancien grand gardien est sacré en Championship, la deuxième division anglaise, au terme d’une saison sensationnelle conclue avec 99 points. L’objectif est clair : en faire tout autant, voire mieux, dans l’élite. Mission accomplie puisque les Wanderers terminent à la 7eme place du classement, synonyme de qualification pour la phase préliminaire de Ligue Europa.

Si les joueurs de Wolverhampton sont dignement célébrés, assez pour devenir des cibles des plus grands clubs européens, c’est bien Nuno Espírito Santo qui récolte le plus gros des éloges. Sa capacité à diriger un groupe si hétérogène, ses qualités de tacticien et sa gestion du collectif au cours des différentes compétitions font de lui l’homme providentiel. Je pense que Nuno fait un travail exceptionnel. Ils ont beaucoup de bons éléments et cela fait d’eux un adversaire extrêmement compliqué à jouer admet Jürgen Klopp, l’entraîneur de Liverpool.

La folie de Molineux

L’Allemand et les Reds connaissent bien leurs adversaires du soir. Wolverhampton est l’une des quatre équipes à avoir battu le vainqueur de la dernière édition de la Ligue des champions en 2019 (avec Manchester City, le FC Barcelone et Naples). Une victoire lors des 32emes de finale de la FA Cup, le 7 janvier dernier, dans un match de haute intensité à Molineux, le stade des Wolves. Ruben Neves et Raul Jimenez, deux joueurs cadres du système de Nuno Espírito Santo, étaient les initiateurs d’un parcours qui s’arrêtait en demi-finale face à Watford.

Sous les lumières de son antre typique du championnat anglais, Wolverhampton est capable de se transcender pour faire face aux plus grands défis, aux plus grandes équipes. Cette saison, les Wolves n’ont perdu que trois matches à domicile. Mieux, ils ont créé la sensation en faisant chuter, une fois de plus, Manchester City. Menés 2-0 à la 50eme minute, ils ont renversé la situation dans les derniers instants du match grâce à Adama Traoré, formé au Barça, mais aussi grâce à un des supporters en ébullition lors d’un match du traditionnel Boxing Day fin décembre.

À Molineux, plus de 31 000 personnes étaient réunies pour assister à la rencontre. Un 27 décembre, dans le froid, lui aussi, traditionnel du Royaume à cette époque. J’en suis extrêmement fier savoure Nuno Espírito Santo, qui reçoit le soutien des fans du club match après match. Il est, sans aucun doute, le meilleur coach que nous n’avons jamais eu commente un supporter des Wolves sur les réseaux sociaux. Cette alchimie, cette passion, ce goût pour le spectacle, ce talent sur et au bord du terrain font de Wolverhampton l’équipe la plus redoutable pour les Reds de Liverpool, qui auront fort à faire pour ne pas tomber dans la gueule du loup.

 

 

 

 

 

Derniers articles sur Sport

Aller vers HAUT