Présidentielle : Ce que dit ce sondage du cabinet de Moubarack Lô

Actualité

 

iGFM – (Dakar) À moins d’un an de la présidentielle, le Chef de l’État, Macky Sall teste sa cote de popularité et celle de ses potentiels adversaires auprès des populations sénégalaises. Un sondage a été réalisé entre la période du 16 avril au 23 avril 2018 sur le territoire national par le cabinet ISEO, propriété de l’économiste Moubarack LÔ en service à la Primature. Confidentiel Afrique livre en exclusivité les tendances de cette enquête minutieusement cloisonnée.

Selon Confidentiel Afrique, les enquêteurs d’ISEO, ont interrogé au total plus de 15 000 Sénégalais à travers toutes les communes du pays. La confidentialité de ce sondage réside dans le mode opératoire mis à contribution, à savoir l’utilisation de tablettes reliées directement au serveur central du cabinet ISEO. Une nouvelle technique discrète pour échapper à la porosité du papier classique. Comme celui de 2012 avec le même Moubarack LO, qui pilotait le sondage.

Selon des indiscrétions parvenues à Confidentiel Afrique, la région de Dakar est défavorable à 57% au parti au pouvoir et ses alliés. Le Président Sall tient par contre, sur de bonnes béquilles dans les régions de Matam et de Kolda, où il fait le plein pot. Alors que Touba, Mbacké lui ont tourné le dos sur la base des données recueillies dans ces communes auprès des personnes sondées. Un supplice qui perdure pour le pouvoir.

La région de Tamba est en ballotage et où le Président Macky Sall est plus qu’interpellé à renforcer son assise fragilisée par un manque de leadership de ces lieutenants. Ici beaucoup reste à faire, alertent les sondés. Tout de même, le mérite du Président Macky Sall, est d’avoir choisi un cabinet d’étude et de conseil de droit sénégalais en lieu et et place d’agences hexagonales à la facture salée. Bon nombre de palais africains payent si chers les cabinets de sondages étrangers à l’approche des élections présidentielles.

 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT