Présidentielle de 2019 : Les prédictions d’Abdoul Mbaye

Politique

iGFM-Le président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act), Abdoul Mbaye, note que le Sénégal est en train d’assister à la fin de règne de Macky Sall. La preuve par «ces scandales qui se succèdent en s’accélérant» et des bagarres entre responsables d’un même parti.

«Deux (2) dignitaires d’un parti (Abdoulaye Daouda Diallo et Cheikh Oumar Hann : Ndlr) que l’on fait vivre au dessus de la patrie et de la loi se crêpent le chignon en présence d’un guide religieux. Ils montrent le manque de respect désormais accordé aux dignitaires religieux de notre pays qui devraient être des symboles de la foi”, note Abdoul Mbaye.

Selon le prédécesseur d’Aminata Touré à la Primature, «le passe-temps favori de Macky consiste à se dédire. Il n’a alors aucune gêne à changer les règles du jeu qui lui ont permis de gagner les élections présidentielles en 2012. Pour ce faire, il invente une exception constitutionnelle mondiale en réclamant les signatures de 1% du corps électoral par candidat souhaitant le devenir, et crée ainsi l’impossible à vérifier en même temps qu’il change la date du scrutin en l’avançant (vote avant la date officielle)”.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.