PROFIL – Djidiack Diouf, Homme de l’ombre

Société

IGFM – Dans l’œil du cyclone depuis quelques jours, Djidjack Diouf est autant discret qu’influentdans l’ombre de Viviane Chidid. D’homme à tout faire, il est passé manager, à bras-droit de la chanteuse.

C’est un homme de l’ombre, celui qui exécute les basses œuvres. Celui qui dans les coulisses d’un concert de Viviane Chidid est constamment sous pression. Personnage aussi discret qu’influent auprès de la chanteuse, il est aujourd’hui sous les feux de la rampe. En pleine tourmente, cerné par la justice dans une sombre affaire de trafic de visas. Les questions se bousculent autour de lui. Qui est Djidjack Diouf, le manager du Djolof Band, au cœur d’une clameur populaire ?

Discret et influent

A bonne distance de la scène, c’est un bonhomme réservé, qui a une peur bleue des caméras ou du crépitement des flashs. Seuls quelques clichés de lui circulent sur la toile, en compagnie de la reine du Mbalakh. Avec elle, le compagnonnage est vieux de plusieurs décennies et remonte au temps où il était l’homme à tout faire de l’ex-époux de Viviane Chidid, Boubacar Ndour. Il n’était donc jamais très loin de l’artiste, tapis dans le décor ou en arrière-plan. Lorsqu’il s’agissait de jouer au chauffeur ou à la garde rapprochée de la diva, Djidjack s’y collait, le sourire toujours collé aux lèvres. Au fil du temps, une amitié et une complicité, jusqu’ici solides à toutes épreuves, s’étaient installées entre les deux. Après le divorce retentissant de Bouba et Vivi, il a choisi son camp. Celui de cheminer aux côtés de l’interprète et de l’aider à booster sa carrière. Il faut dire que personne dans son entourage ne maitrisait aussi bien les contours de l’industrie musicale.

Sous contrôle judiciaire depuis 2017

A force de travailler dans l’ombre, il a fini par être bien ancré dans le système. Il remplace alors Bouba Ndour dans les coulisses et au cœur des affaires de la chanteuse. Djidjack s’assigne alors la charge de vendre son image au mieux. C’est lui qui négocie les cachets, démarche et signe les contrats de Viviane. Une mission faite sur mesure, d’autant plus qu’il bénéficie d’un bon carnet d’adresses dans le milieu du show-biz. Il est également bien introduit dans les ambassades et autres consulats. D’un abord facile, il est d’ailleurs devenu au fur et à mesure, une sorte de facilitateur entre eux et les demandeurs de visas. Dans les grands événements culturels ou sportifs à l’étranger, c’est souvent lui qui est au centre du procédé des dépôts de visas. Une position qu’il aurait utilisée à des fins frauduleuses ? C’est en tout cas, ce qui lui vaut d’être dans l’œil du cyclone. Placé sous mandat de dépôt depuis hier avec ses acolytes, Djidkack n’en est pas à son premier forfait. Sous contrôle judiciaire depuis 2017, pour des faits similaires, il est obligé de chercher une autorisation de sortie du territoire lors des tournées et spectacles du Djolof Band à l’étranger.

 Son aînée porte le nom de Viviane

Outre les shows de la chanteuse, il a été avec Moustapha Dieng (ex-époux de Viviane), l’un des promoteurs du Bercy de Wally Ballago Seck en juin 2016. A l’époque, un parfum de scandale aux relents toujours de visas et de contrats fictifs, avait quelque peu, éclaboussé ce concert en France…

Djidjack a également la réputation d’être un homme très disponible, avenant et entreprenant, qui touche à tout. Il posséderait même un business de parking automobile. Marié à une épouse et père, sa fille ainée porte par ailleurs le nom de sa «protégée». Il y a quelques années, il avait été éprouvé par la perte de sa première femme, décédée en France. Un autre coup dur…

Jules Souleymane Ndiaye