Prostitution, usage et trafic de chanvre indien… : 193 personnes interpellées par la gendarmerie à Dakar

samedi 13 novembre 2021 • 1020 lectures • 0 commentaires

Société 2 semaines Taille

Prostitution, usage et trafic de chanvre indien… : 193 personnes interpellées par la gendarmerie à Dakar

PUBLICITÉ

Les hommes en bleu n’ont pas chômé ces derniers mois. En effet, dans une approche communautaire, la Gendarmerie nationale a engagé régulièrement d’importants moyens pour effectuer des opérations de sécurisation dans la capitale, notamment dans les zones criminogènes. L’objectif étant de « renforcer le sentiment de sécurité des citoyens à travers une offre sécuritaire de proximité qui favorise une interaction positive avec les résidents, les autorités locales administratives, religieuses et coutumières ».

Ainsi, à Dakar, au cours du dernier trimestre, plusieurs localités comme Hann Bel Air, Maristes, Cité Mermoz, Ouakam, Almadies, Ngor, Yoff, Rufisque, Mbao, Keur Mbaye Fall, Keur Massar et Tivaouane Peulh ont été visités. « Les résultats enregistrés témoignent de la pertinence de ces opérations dont l’impact infléchit considérablement la perception de l’insécurité auprès des populations », s’est réjouie la Gendarmerie nationale. Elle informe à cet effet qu’au total, cent quatre-vingt-treize (193) personnes dont quatre (04) femmes ont été interpellées, pendant cette période, pour diverses infractions : exploitation illégale d’hydrocarbure, de débits de boisson, prostitution, usage et trafic de chanvre indien entre autres.

PUBLICITÉ


« Plusieurs matériels et produits ont fait également l’objet de saisies dont trois cent soixante-quinze (375) bidons de trente (30) litres de pétrole, cinq (05) bidons de vingt (20) litres d’essence, trois (03) bidons de 20 litres d’acide chlorhydrique, douze (12) bouteilles de diluant, un (01) fut et vingt-deux (22) bouteilles d’alcool, du chanvre indien et du matériel servant à son conditionnement. Vingt-six (26) motos et sept (07) véhicules ont été aussi immobilisés pour des infractions au code de la route ».

PUBLICITÉ


Pour l’exécution de ces services de proximité qui permettent de prévenir les activités criminelles, les unités territoriales ont été appuyées par le Groupement de cavalerie montée, de la section cynophile et du groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (Gign). Ces unités d’intervention spécialisées sont particulièrement efficaces dans la lutte contre la grande délinquance.


 


LE SOLEIL

Cet article a été ouvert 1020 fois.

Publié par

Ndeye Rokheya Thiane

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial