Qui est Philipp F., l’auteur présumé de la tuerie à Hambourg?

lundi 13 mars 2023 • 1032 lectures • 0 commentaires

International 11 mois Taille

 Qui est Philipp F., l’auteur présumé de la tuerie à Hambourg?

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) Un ancien membre des Témoins de Jéhovah a tué six personnes dans son ancienne communauté à Hambourg en Allemagne, avec qui il était en conflit, avant de se donner la mort.

L'homme identifié comme Philipp F., 35 ans, est suspecté d'avoir tué jeudi soir pendant une séance de prière de l'organisation quatre hommes et deux femmes âgés de 33 à 60, ont indiqué vendredi les autorités.

Une des femmes était enceinte de sept mois et la police locale a comptabilisé son foetus parmi les victimes pour porter son bilan à huit morts au total. L'ex-membre des Témoins de Jéhovah, qui souffrait probablement de problèmes psychiques, s'est donné la mort sur place, après l'intervention des forces de l'ordre. Huit personnes ont été blessées, dont 4 grièvement. L'arrivée rapide des forces de l'ordre, qui a interrompu son acte, a permis d'éviter un bilan encore plus lourds, ont affirmé les autorités. Le tireur disposait en effet de nombreuses munitions.

Ses motifs restent à déterminer, même s'il n'est pas parti "en bon termes" de la communauté, selon la police. Les témoignages divergent sur le point de savoir s'il en a été exclu ou s'il est parti de son plein gré. L'homme, qui n'avait pas d'antécédents criminels, "nourrissait une rage contre les membres de congrégations religieuses, en particulier contre les Témoins de Jéhovah et son précédent employeur", a expliqué un représentant de la police lors d'une conférence de presse. La police avait toutefois reçu en janvier une "lettre anonyme" affirmant que Philipp F. pourrait souffrir "d'une maladie psychiatrique sans que cela ait été attesté par un médecin comme Philipp F. refusait de consulter" un spécialiste. Ce dernier a "tiré sur les participants à une manifestation" de prières organisée jeudi soir par la communauté dans un de ses centres de Hambourg.

Il est entré de force dans le bâtiment de trois étages situé au bord d'une grande artère de circulation face à un ensemble résidentiel et un parc. Une cinquantaine de personnes selon Der Spiegel étaient alors réunies pour la séance de prière. "Notre fils a tout filmé, par hasard, il a pu bien voir depuis la fenêtre à l'étage de notre maison, à environ 50 mètres" du centre, indique à l'AFP Bernd Miebach. “Sur la vidéo, on voit quelqu'un casser une vitre, on entend des coups de feu et on voit quelqu'un pénétrer" sur les lieux, décrit l'entrepreneur de 66 ans qui n'était pas chez lui au moment des faits.

Les Témoins de Jéhovah se sont dits dans un communiqué "bouleversés" par "l'attaque horrible" contre certains de leurs membres, survenue "après un service religieux". Les forces de l'ordre "ont été appelées vers 21H15 (20h15 GMT) pour des coups de feu tirés" dans le bâtiment situé dans le quartier de Gross Borstel, a indiqué un porte-parole de la police.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1032 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial