L’Ue invite les acteurs à s’approprier la réglementation de l’Uemoa

in Economie

 

iGFM – (Dakar) Le Premier Conseiller de la Délégation de l’Union Européenne au Sénégal, Clemens Schroete, a invité ce lundi à Dakar, en marge du séminaire national d’information et de sensibilisation sur la législation communautaire de la concurrence, organisé par l’Uemoa, l’ensemble des acteurs nationaux à s’approprier la réglementation régionale, la mettre en pratique afin que la région soit toujours plus attractive pour les investisseurs.

Avec la conviction que c’est dans l’intérêt des citoyens, des consommateurs et des entreprises sénégalaises d’aller dans cette direction vers laquelle les européens se sont tournés avec des résultats très satisfaisants. Il a souhaité que la politique de régulation de la concurrence au Sénégal s’engage dans cette voie.

La Commission Européenne, en complémentarité avec les autorités de concurrence de nos Etats membres, garanti l’existence d’une concurrence libre et loyale, lutte contre les pratiques commerciales anticoncurrentielles, examine des opérations de concentration entre entreprises, travaille avec le Conseil et le Parlement pour l’ouverture à la concurrence de secteurs précédemment contrôlés par des monopoles publics, et enfin, contrôle les aides d’état pour éviter qu’ils ne provoquent des distorsions de la concurrence et du marché.

Ce niveau de sophistication de la pratique européenne de régulation concurrentielle a été atteint après des longues années de mise en œuvre. Aussi, il est certain que chaque gouvernement souhaitant mettre en place une telle politique doit au préalable l’adapter à son contexte économique et à ses besoins, pour ensuite pouvoir évoluer vers un niveau de régulation plus affiné.

A la question de savoir où en est-on avec la concurrence dans la zone Afrique de l’Ouest, Clemens Schroete d’indiquer qu’il va sans dire que les économies d’Afrique de l’Ouest, tout comme les autres économies en développement, présente des spécificités propres, y compris en matière de régulation de la concurrence et d’application des règles concurrentielles.

L’accompagnement de l’Union européenne dans ce domaine à essentiellement pour objectif d’aider à identifier ces spécificités et adapter des règles reconnues comme « best practices » dans le domaine de la régulation de la concurrence.

L’Uemoa a compris l’importance des enjeux liés à la politique de la concurrence et a ouvert un nouveau chantier de réforme. Les situations entre pays sont variées mais de manière générale, un cadre législatif a été mis en place, parfois des organismes ad hoc chargés de la mise en œuvre de cette politique ont été créés.

Il s’agit désormais pour le Sénégal, de rendre la phase opérationnelle pérenne et de faire en sorte que l’action gouvernementale soit efficace et crédible dans un timing adapté au Sénégal mais aussi, du fait de l’ouverture de ses marchés, en relation avec la rapidité des évolutions du contexte économique international.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.