Réhabilitation du lycée Limamoulaye : la Cour suprême annule le marché de plus de 11 milliards F CFA attribué à Kelimane 

mercredi 6 mars 2024 • 1026 lectures • 0 commentaires

Actualité 2 mois Taille

Réhabilitation du lycée Limamoulaye : la Cour suprême annule le marché de plus de 11 milliards F CFA attribué à Kelimane 

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) La deuxième chambre administrative de la Cour suprême, réunie le 22 février, a annulé l’attribution du marché pour la réhabilitation du lycée Limamoulaye. En effet, estimé à plus de 11 milliards de francs CFA, le marché a été confié à la société Kelimane par le ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion. 

Cette attribution provisoire a fait l'objet d'une contestation certaines entreprises concurrentes à savoir  Kounta Fall entreprise et Diama Tech SA la société Exbat Suarl, a saisi la Cour suprême contre l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP) et contre l’État du Sénégal. Dans son arrêt, la haute juridiction rappelle : «À l’ouverture des plis, le 15 mars 2023, seules les offres présentées par les sociétés Exbat Suarl et Diamatech SA ont été reçues pour les montants respectifs de 9 881 970 473 F CFA et 13 850 778 389 F CFA.»

PUBLICITÉ


La commission d’attribution du marché jugera cet appel d’offres infructueux avant d’en lancer un autre, avec la bénédiction de la Direction du contrôle des marchés publics (DCMP). Mais selon le patron d’Exbat Suarl, après l’ouverture des plis, il a été invité, du côté du ministère de la Formation professionnelle, de se désister.
Ne se limitant pas à la contestation, le patron d’Exbat a consigné cette supposée injonction dans une lettre adressée au directeur général de la DCMP avec ampliation au ministre des Finances et du Budget.

PUBLICITÉ



Au regard de ces faits,  la Cour suprême a conclu que «l’autorité contractante ne s’est pas conformée au principe de transparence» avant d’annuler le marché. La haute juridiction a mis hors de cause l’Agent judiciaire de l’État.


Le patron de kelimane dit n'avoir pas été informé d'une telle décision



Joint au téléphone, Cissé le boss de l'entreprise kelimane dit n'avoir pas été informé de cette décision et qu'il continue son travail. 


Elhadji Tall

Cet article a été ouvert 1026 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial