Repos, alimentation, besoins physiques… comment gèrent-ils leur veille de combat

dimanche 4 avril 2021 • 520 lectures • 0 commentaires

Société 1 semaine Taille

Repos, alimentation, besoins physiques… comment gèrent-ils leur veille de combat

iGFM - (Dakar) Eumeu Sène et Lac II vont s'affronter ce dimanche. Mais, pour les lutteurs, un combat est toujours difficile à gérer, surtout pour les grosses pointures de l'arène. La veille, comment doivent-il se comporter, que doivent-ils manger le jour-j, comment gèrent-ils leurs pratiques mystiques ? Voilà des questions que se posent beaucoup d’amateurs de ce sport si populaire au Sénégal.

Boy Kairé, qui a battu le record du nombre de combats de lutte avec frappe dans l’arène  explique qu'à la veille d’un combat, le lutteur doit veiller, avant tout, à bien récupérer. "Certes il y a la pression des parents et des supporters, malgré tout, il faut rester lucide et être calme", dit-il.


L'ancienne gloire conseille de se coucher à 22 heures au plus tard, pour se réveiller à 06 heures du matin. "C’est la meilleure tranche horaire pour bien se reposer", indique-t-il. Le jour du combat, au réveil, le lutteur doit être serein et veiller à se nourir de façon adéquate.


"Moi je prenais des œufs et je buvais beaucoup de jus d’orange naturel. La vitamine C est importante le jour d’un combat» nous dit-il. Boy Kairé conseille aussi de déjeuner très tôt, à Midi pour être plus exact. Manger un plat résistant, et surtout pas de riz, dit-il. "Moi je prenais de la viande blanche, du poulet, parce que c’était costaud et très digeste", raconte-t-il.


Pour ceux qui disent qu’un lutteur ne doit pas boire de l’eau pour ne pas devoir à aller aux toilettes après avoir bouclé ses pratiques mystiques, Boy Kairé avertit: "L’eau est vitale pour un athlète, il ne faut pas écouter certains marabouts ou certaines personnes de l’entourage qui vous font croire n’importe quoi, qui peut nuire à votre santé."


En guise d'exemple, il raconte: "Moi il m’arrivait d'aller aux toilettes sans problème, renouer mon pagne, refaire les ablutions et remporter mon combat face à des champions. Faire ses besoins c’est humain", indique-t-il.


KHADY FAYE

Cet article a été ouvert 520 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial