Retour du crédit Orange chez Wave, l’Artp explique ce qui s’est passé

dimanche 13 novembre 2022 • 10321 lectures • 1 commentaires

Société 1 semaine Taille

Retour du crédit Orange chez Wave, l’Artp explique ce qui s’est passé

PUBLICITÉ

Il y a quelques jours, la vente de crédit Orange est revenue sur la plateforme de Wave. Une surprise pour nombre de consommateurs, puisque les deux opérateurs étaient en conflit sur cette question. L’Autorité de régulation des Télécommunications et des Postes (Artp), dont nous vous proposons le communiqué, a expliqué pourquoi les choses ont changé.

" Dans le cadre de la distribution de crédit Air time, Wave Mobile Money SA avait saisi l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP), d’une plainte contre SONATEL SA, conformément à la réglementation. 

En vertu des textes en vigueur, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) qui a pour mission générique d’assurer le respect de la réglementation en vigueur et l’équilibre des secteurs des communications électroniques et des postes est intervenue dans cette affaire en privilégiant la conciliation, dans le sens de la poursuite des relations commerciales.

Il s’agissait pour le régulateur, de régler ce différend, en toute impartialité, tout en préservant les intérêts des consommateurs, des deux opérateurs concernés et de toutes les parties prenantes.

L’ARTP a le plaisir de vous informer, que sur fond de médiation, un dénouement heureux a été trouvé entre la SONATEL et Wave Mobile Money SA sur les points ci-après : 
    -    La signature et l’exécution du contrat de prestation d’encaissement pour la vente de crédit de téléphonique Orange ;
    -    La connexion de Wave Mobile Money SA aux APIs de SONATEL.

En effet, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) avait demandé à SONATEL d’appliquer, sans réserve, les principes d’égalité de traitement et d’accès, de transparence et de non-discrimination, en accordant à Wave Mobile Money SA les mêmes conditions que celles appliquées à ses filiales ou à ses associés, notamment Orange Finances Mobiles, conformément à l’article 76 du Code des communications électroniques."

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 10321 fois.

Publié par

Hawa Signaté

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial