samedi 24 octobre 2020 • 487 lectures • 0 commentaires

Retour sur les bonbons « Lgbt » : « De qui se moque le directeur du commerce intérieur, Oumar Diallo ? » (Jamra)

Société 1 mois Taille

Retour sur les bonbons « Lgbt » : « De qui se moque le directeur du commerce intérieur, Oumar Diallo ? » (Jamra)

iGFM – (Dakar) « Interrogé par la reporter du journal L'Obs, de ce jeudi 22/10/2020, il fulmine : « Cette marchandise n'est jamais entrée dans le marché sénégalais. Qui l'a vu ? Nous sommes 16 millions de Sénégalais. Mes équipes ont fait le tour du Sénégal, le tour de toutes les boutiques et des marchés y compris ceux (ndlr : marché Petersen) que dénonce Jamra, on n’a pas vu un seul échantillon de ce jouet. Je suis un agent assermenté, je parle sous serment ».

Un petit tour au marché Médina et Pertersen (extrait du reportage de L'Obs, du même jour). « Chimère, un commerçant, avoue avoir vendu ces bonbons, à présent interdits par les autorités : « J’en vendais. Mais j'ai réussi à les écouler avant l’interdiction ».


Il révèle s'en être procuré au marché Petersen de Dakar : « J’avais acheté 5 (cinq) paquets chez mon fournisseur, au marché Petersen, il y a deux semaines ».


À Petersen, le demi-grossiste, Idrissa Baldé, confie à la reporter de L'Obs, Aicha Goudiaby: «J'en ai vendu à plusieurs détaillants. Ces produits viennent de Chine. J'ai heureusement réussi à tout écouler ».


Contrairement à son collègue commerçant, Seydou Diallo, qui révèle : « Je m'en étais procuré une cinquantaine, de ces bonbons prohibés. Mais toute ma réserve a été saisie par la police »


Conclusion : Peut-être que tous ces commerçants, demi-grossistes, détaillants, ces policiers qui ont opéré des saisies du produit prohibé, cette brave reporter de L'Obs, qui est allée à leur rencontre, sur le terrain, ne vivent pas sur la même planète que le directeur (« assermenté », insiste-t-il) du Commerce intérieur. On ne s'est jamais ! Il se pourrait aussi qu'ils s'agissent de commerçants-fantômes et de policiers-zombies, qui se sont spécialement réincarnés pour jouer un mauvais tour à Jamra. Au point que « monsieur l'assermenté », se soit arrogé le droit de nous administrer cette haute leçon de morale: «La logique voudrait qu'on ait des preuves de ce que l'on dénonce. Surtout quand on est un leader d’opinion ».


Moralité (et questionnement majeur de l'histoire) : Monsieur le directeur du Commerce intérieur, Oumar Diallo, aurait-il donc rédigée, signée et publiée sa fameuse « note-circulaire», qu'il a envoyé à toute la presse, pour interdire un produit qui n’existe pas ! Thiey Sénégal... Le combat continue !

#bonbons, #lgbt, #moque, #directeur, #commerce, #intérieur, #oumardiallo, #jamra

Cet article a été ouvert 487 fois.

Publié par

Mame Fama GUEYE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 2 déc.

lune   Il est 06:35   •   temperature °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

«Macky a échoué, ses nouveaux renforts n’y changeront rien»

222 lectures • 0 commentaires

Politique 10 heures

UEFA : Sadio Mané parmi les 50 nommés pour l’équipe type de l’année 2020

262 lectures • 0 commentaires

Sport 14 heures

Débat sur les accord de pêche: L’Union européenne s’estime «calomniée»!

567 lectures • 2 commentaires

Société 15 heures

Les Femmes de Bolloré Transport & Logistics offrent du matériel médical à l’hôpital Le Dantec

345 lectures • 0 commentaires

Société 19 heures

KDX GANG sur l’émigration clandestine : «Tok Fi Téki fi Meune Na Nek»

231 lectures • 1 commentaires

People 23 heures

"On a vécu l'enfer": les images insoutenables des centres de détention de Kara

6259 lectures • 6 commentaires

Vidéo 1 jour

Les Femmes de Bolloré Transport & Logistics offrent du matériel médical à l’hôpital Le Dantec

Téléchargez notre application sur iPhone et iPad
*Bientôt disponible sur Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial