Mondial 2018 : A la découverte de Kaluga, ville hôte des « Lions »

Russie 2018

iGFM (Dakar) Ça y est, les « Lions » du Sénégal  sont installés à Kaluga depuis ce mardi soir. 24 heures donc après l’arrivée de l’équipe, l’heure de vous faire découvrir la ville hôte de la sélection sénégalaise en cette 21e édition de la Coupe du monde 2018, a sonné. Une carte postale pas comme les autres.

Histoire particulière

Kaluga est une ville située dans la Russie centrale. Elle est la capitale de l’oblast de Kaluga et en 2013, sa population s’élevait à 331 351 habitants. Ce qui prouve que c’est une petite ville dont la superficie est de 12 550 ha. Située à 159 km au sud-ouest de Moscou la capitale de la Russie, Kaluga est fondée au milieu du XIV siècle sur la frontière sud-ouest de la Moscovie. Selon nos informations recoupées via Wikipedia, pendant la deuxième guerre mondiale, « Kaluga fut prise par la Wehrmacht en octobre 1941, et libérée le 30 décembre 1941 par la 50e armée au cours de la contre-offensive lancée par l’armée rouge le 5 décembre 1941 ». Une vraie ville armée. Les hommes de Cissé peuvent alors se rassurer pour également d’autres raisons.

Ville pluvieuse

Ville pluvieuse comme nous l’avons constaté depuis notre arrivée, Kaluga est aussi reliée à Moscou par une ligne de chemin de fer et par une ancienne route, connue sous le nom de « route de Kaluga ». Mais aussi, par la voie aérienne d’autant qu’il existe un aéroport international. D’ailleurs, les « Lions » y sont descendus à leur arrivée. Une pluie abondante et un climat abordable qui tourne autour de 19° C dans la journée. Le Sénégal a bien fait de porter son choix sur Kaluga ville qu’avait choisi l’Italie en cas de qualification à la Coupe du monde. Il pourrait même y séjourner même au terme de la phase de groupes s’il finit premier de la poule H. En tout cas, Kaluga est bonne à vivre.

Mamadou Salif GUEYE (Envoyé spécial en Russie)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.