igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Saint-Louis : la Cesl de l’Ugb reconduit son mot d’ordre de grève illimitée

Actualité

iGFM – (Dakar) – Le président de la coordination des étudiants (CESL) de l’université Gaston berger (UGB) de Saint-Louis, Aboubacry Sall, a déclaré samedi que ‘’la grève illimitée décrétée par les étudiants se poursuivra jusqu’à la totale concrétisation de la plateforme revendicative de la CESL’’.

Aboubacry Sall s’exprimait lors d’un point de presse tenue au siège de la commission sociale des étudiants de l’UGB, en présence de ses camarades.
Il a affirmé que la coordination des étudiants est ‘’restée sur sa faim, suite à la rencontre avec le ministre de l’enseignement supérieur, à Diamniadio, le jeudi 3 octobre dernier, en présence de l’ensemble de ses collaborateurs’’.
‘’Lors de cette rencontre et suite à la présentation de notre plateforme revendicative au ministre, nous restons déçus, car comme à l’accoutumée, on nous a servi que des promesses et des engagements et nous, aujourd’hui, nous exigeons de l’autorité la satisfaction immédiate de l’ensemble de nos revendications’’, a-t-il notamment dit.
Le président de la CESL ajoute que les étudiants sollicitent la ‘’livraison des 2000 lits et le redémarrage des travaux du bloc administratif pédagogique, qui constituent ‘’la condition sine qua none pour l’accueil de nouveaux bacheliers à l’UGB’’.
Aujourd’hui, selon lui, ‘’la volonté des autorités, c’est d’orienter plus 5000 nouveaux bacheliers à l’université Gaston berger, tout en faisant fi des conditions catastrophiques d’accueil et de la requête de l’assemblée de l’université de n’en orienter pas plus de 2000 étudiants’’.
Aboubacry Sall précise que ‘’le seul déterminant pour la levée du mot d’ordre de grève reste relatif à la satisfaction de l’ensemble des points de revendications, dont notamment : la réalisation de la voirie interne et la réhabilitation du restaurant de l’université, le payement des bourses de tous les étudiants omis, le démarrage du grand projet d’assainissement et la justice pour le camarade Mouhamadou Fallou Sene’’.
La CESL maintient son mot d’ordre de grève illimitée jusqu’à la satisfaction des points inscrits sur la plateforme revendicative, insiste-t-il, soulignant qu’ils restent ‘’mobilisés et déterminés à mettre fin au calvaire des étudiants à l’université Gaston berger de Saint-Louis’’.
Auteur : Aps

1 Comment

  1. Moi j’obte pour le modèle gambien et autres pays de la sous région. En Gambie les parents casquent fort pour l’éducation de leurs enfants. Voilà des des gens à qui on fait bouffer en payant seulement 75 et 50 et qui se permettent d’imposer leur loi. Ces coordinations qui sont des entités de prestige. Qui a saccagé le restaurant dont vous parlez? Le ridicule ne tue pas dans ce pays. Il y’a par ces étudiants qui pendant les vacances ne prennent qu’un repas par jour,étant issus de familles démunies. Et ce sont eux qui bandent les torses

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT