Saison 2022-2023 : le CNG prend de nouvelles mesures fortes

vendredi 23 septembre 2022 • 1091 lectures • 0 commentaires

Sport 2 jours Taille

Saison 2022-2023 : le CNG prend de nouvelles mesures fortes

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Hier, dans la salle de réunion de l’Arène nationale, le CNG faisait face à des acteurs de la lutte, en particulier ceux avec frappe. Et l'occasion a été saisie par le président, Bira Sène et son équipe pour faire connaitre les nouvelles mesures prises pour l’exercice 2022-2023.

Ce jeudi 22 septembre, dans la salle de réunion de l’Arène nationale, le CNG faisait face à des acteurs de la lutte, en particulier ceux avec frappe. Et l'occasion a été saisie par le président, Bira Sène et son équipe pour faire connaitre les nouvelles mesures prises pour l’exercice 2022-2023. Au présidium, il y avait le Président Bira, son 1er vice-Président Meissa, le Directeur administratif Ndiamé et le DTN Khalifa Sow.

Timing des combats, cagoules, coaching...

Parmi les nouvelles mesures, le temps des combats qui est revu à la baisse. Pour les combats préliminaires, le temps passe de 25 à 15 minutes (2x5mn et éventuellement une prolongation de 5mn). Concernant les combats-leaders, le temps passe de 40 à 25mn (2x10mn et une éventuelle prolongation de 5 mn).

Parlant des cagoulards, ils seront non seulement obligatoirement identifiés mais ne pourront même plus accéder dans l’arène.

Pour ce qui est des coaches, ne seront plus acceptés que ceux qui ont passé la formation au CNG. Aussi, ils devront maintenant obligatoirement se munir d’une serviette, d’une bouteille d’eau et d’une tenue de sport.

Ces mesures sur lesquelles le CNG pourrait revenir

Le CNG avait retenu de désormais démarrer les combats à 16h00 et de siffler le combat-leader à 19h00. Mais, vu l’insistance des promoteurs qui ont demandé qu’on revoie ces deux dispositions, il n’est pas exclu que l’instance dirigeante de la lutte y apporte quelques petits réglages. Par exemple, un promoteur a proposé qu’on relève l’heure à 16h45. Et le CNG pourrait le leur concéder puisqu’il n’a pas été aussi flexible sur ces deux points.

D’autres points ont été soulignés par le CNG. C’est le cas du cumul des fonctions. Il ne devrait plus être autorisé à quelqu’un, dorénavant, d’être à la fois promoteur, manager, entre autres fonctions cumulables.

PUBLICITÉ


Avec Arènes tv

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1091 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial