Sanctions de l’Artp : les travailleurs de Sonatel haussent le ton

mardi 14 décembre 2021 • 762 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Sanctions de l’Artp : les travailleurs de Sonatel haussent le ton

PUBLICITÉ

Après la sanction infligée à Orange par l’autorité de régulation, l’intersyndicale des travailleurs de Sonatel s’est insurgée contre cette mesure.

«l’Artp vient d’infliger une sanction de l’ordre de 3% de son chiffre d’affaires à la Sonatel, soit près de 17 milliards de francs Cfa. Motif du délit: défauts de qualité de services. Et pour faire toute professionnelle, la mesure a été étendue à l’ensemble des opérateurs afin qu’aucun esprit malintentionné ne puisse penser  que la sanction est intentionnellement  dirigée contre la Sonatel. À qui profite le crime. Un tel scénario aurait pu avoir une certaine légitimité en l’absence d’antécédents», a déclaré Mme Diallo Ndeye Founé Niang.

PUBLICITÉ


Elle rappelle les différentes sanctions dont leur entreprise a fait l’objet depuis quelques années. Celle de 2007, «en veille d’élection présidentielle» où Sonatel a hérité d’une pénalité de 3 milliards. Elle évoque aussi l’épisode de «2011, toujours à la veille d’élection présidentielle, avec la mise en place de la surtaxe sur les appels entrants avec à la clé une manne financière de près de 20 milliards». Elle rappelle aussi qu’en 2016, à l’orée d’élections législatives, une sanction de 14 milliards avait été infligée à Sonatel. Pénalité «ramenée à plus d’un milliard à la suite d’un recours gracieux.»

PUBLICITÉ


«Force est de constater que Sonatel prend inexorablement le chemin de l’abattoir des vaches à lait, après la mise à mort de nos porte-étendards tels que l'Ics, Senelec, la poste etc. Malgré son fort taux de contribution dans l’économie sénégalaise », dénonce la Syndicaliste.


Quant aux motifs évoqués par l’autorités de régulation pour infliger la pénalité de plus de 16 milliards de francs Cfa à Sonatel, Mme Diallo Ndeye Founé Niang botte en touche. «Les engagements de Sonatel, par rapport au cahier des charges, sont intégralement atteints  pour l’année 2021, dit-elle.


Elle explique que la couverture de la population est de l’ordre de 99% en 2G et à  plus de 95% en 3G. la couverture de la population en 4G est de l’ordre de 89% pour un objectif de 70% fixés pour 2021 et la couverture des 14 capitales régionales en 4G est réalisée depuis 2018 lorsque l’échéance était fixée en 2021. Mme Diallo d’y ajouter la couverture de 4 axes routiers sur 9 en 4G en 2021.


Devant une telle situation,  l’intersyndicale de la Sonatel déclare:" Comme à l’accoutumée, en des circonstances pareilles de menace envers notre chère entreprise, et de manière concertée avec  toutes les forces vives de la nation, on ne ménagera aucun effort pour défendre les intérêts du Sénégal, de Sonatel et des sonateliens"

Cet article a été ouvert 762 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial