Sénégal: L’État sauve de justesse la Banque Régionale des Marchés...

mardi 11 octobre 2022 • 473 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Sénégal: L’État sauve de justesse la Banque Régionale des Marchés...

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) Au creux de la vague, la Banque Régionale des Marchés (BRM), menacée d'être placée sous administration provisoire, pour une sous-capitalisation drastique, sort enfin du gouffre. Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, l'État du Sénégal vient de prendre 54% des parts du capital après approbation de l'opération d'acquisition par les actionnaires historiques de l'institution bancaire.

Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique,  l’État du Sénégal vient de sauver de justesse la Banque régionale des marchés (BRM) d’une mise sous administration provisoire entreprise par la BCEAO en s’adjugeant 54% des parts du capital de l’institution bancaire. Avec cette acquisition, l’État qui contrôle la majorité confortable du tour de table injecte dans les coffres vides de la banque la bagatelle de 70 milliards de FCFA, alors que les besoins de sa  recapitalisation sont estimés à près de 120 milliards de FCFA pour sortir de la métastase financière. Un plan de réorganisation du management avait été initié avec la nomination d’Assane Soumaré, ex-patron de la Caisse de sécurité sociale (CSS), à la présidence du conseil d’administration de la BRM, suite au décès de Mansour KAMA et celle de Safietou Niang SARR à la tête de la direction générale. Le duo Soumaré- Safietou Niang après trois années à la manoeuvre n’a pas trouvé l’alchimie au finish pour sortir de la zone de turbulence.

PUBLICITÉ


 

PUBLICITÉ


Des sources crédibles ont renseigné à Confidentiel Afrique que le métronome de cette opération de sauvetage porte la signature de Bamba KA Directeur Général du secteur financier sous la tutelle du Ministère des Finances. Ce dernier, qui a bataillé, a eu gain de cause auprès de la BCEAO et de la Commission Bancaire avec le soutien des actionnaires historiques (Caisse de Sécurité Sociale, compagnies d’assurances et hommes d’affaires privés). L’État a décidé de venir à la rescousse de la BRM, après la constitution d’un dossier béton déposé à la Tour Peytavin. Des informations de Confidentiel Afrique font état d’un imminent départ du PCA Assane Soumaré et de la Directrice générale Safietou Niang SARR.


 (Confidentiel Afrique)

Cet article a été ouvert 473 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial