igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Sénégal-Tanzanie : les bons et mauvais points des Lions

Can 2019

iGFM-(Caire) Nos envoyés spéciaux au Caire (Egypte) ont noté les Lions du Sénégal après leur succès devant la Tanzanie, lors de la première journée de la Coupe d’Afrique des Nations de football, dans le groupe C. 

Edouard Mendy (5/10) : très peu sollicité durant la rencontre, il a passé une soirée tranquille. Edouard Mendy n’avait pas grand-chose à faire si ce n’est se rassurer sur quelques actions non dangereuses de l’équipe adverse.

Kalidou Koulibaly (6/10)

Face à une adversité moins relevée, il s’est contenté de faire parler sa sobriété et a tenté de relancer le plus proprement possible. Tranquille. Koulibaly n’était pas inquiet.

Salif Sané (5/10)

Lui, son cas est critique. Après 20 minutes de jeu, il a subitement été contraint de quitter le terrain suite à une blessure sur sa cheville. Une situation qui nous oblige à jouer avec la compassion surtout qu’il avait bien entamé la partie.

Youssouph Sabaly (6/10)

Dès son premier ballon, il a pris confiance et n’a jamais baissé de pied. Que ce soit défensivement ou offensivement. Le Bordelais a répondu à toutes les attentes. Il a tenu bon sur son couloir gauche en tenant tête l’excentré tanzanien. Un Sabaly niveau Mondial.

Moussa Wagué (5/10)

Arrivé sur la pointe des pieds sur ce rassemblement, il en repart plein d’ambition et avec plusieurs titularisations. Au fil des minutes, il a pris confiance et s’est bien installé dans le groupe. Surtout qu’il a eu la chance de côtoyer des joueurs comme Messi au Fc Barcelone avant de disputer la CAN 2019. Dans son couloir droit, ce n’était pas mal même s’il pouvait faire plus. Il est dans la moyenne

Pape Alioune Ndiaye (6/10)

Moins clinquant que Krépin, il n’en reste pas moins un pion essentiel dans le jeu des Lions. Que ce soit dans l’impact, les duels ou sa propension à griffer l’adversaire, il a placé la barre très haute contre la Tanzanie.

Gana Guèye (6/10) 

A chaque rencontre avec le Sénégal, il prend une autre dimension. Solide, actif, et offensif, il a encore une fois marqué de son empreinte l’entre-jeu sénégalais. Capitaine du soir, Gana n’est  plus le même homme.

Krépin Diatta (8/10) 

Un but, une passe décisive et autant de possessions ou d’accélération à mettre à son crédit. Le jeune Lion est sorti du lot dimanche soir. Au point de dégoûter les Tanzaniens, incapables de répondre à sa technicité. Après Madagascar, il confirme pour sa première Coupe d’Afrique. Il ne pouvait ne pas être élu homme du match.

Ismaïla Sarr (3/10) 

Trop de déchets dans son jeu. Des accélérations non maîtrisées et une conduite de balle impropre, voilà ce qu’a servi le Rennais au peuple sénégalais. Pourtant, il a rendu des copies propres lors de certains matches, mais, là, c’était de la maladresse dans son jeu.

Diao Keïta Baldé (7/10) 

Jouant à la place de Sadio Mané, dans un rôle très offensif, il a brillé en ouvrant le score. Un but libérateur qui fait de lui un des hommes clés de la victoire du Sénégal.

Sa sortie était contestée par le public.

Mbaye Niang (4/10)

Lui, c’est la déception, la maladresse. Un match complètement raté avec des occasions nettes manquées  Généreux dans l’effort, il a signé une mauvaise copie sur le plan offensif.

Mamadou Salif GUEYE et Bathie GNING (Envoyés spéciaux au Caire, Egypte)

 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Can 2019

Aller vers HAUT