Serigne Saliou Thioune présente les excuses de la famille de Cheikh Béthio au Khalife

Société

IGFM – Le fils aîné de feu Cheikh Béthio Thioune, à la tête d’une forte délégation, était ce vendredi, à Touba. Serigne Saliou Thioune présidait au quartier Janatou Mahwa la cérémonie religieuse du troisième jour du décès d’une des épouses du grand-frère de Cheikh Béthio.

Devant l’assistance, il a regretté le comportement déviant de certains talibés se réclamant de la famille de Serigne Béthio, avant de présenter, au nom des Thiantacônes, ses excuses à Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, khalife général des mourides. «En toute sincérité, là où je suis, j’ai des remords. C’est au réveil que j’ai écouté la déclaration du Khalife relative à la famille de Serigne Béthio. En ma qualité d’héritier légitime de feu mon père, je ne peux ne pas être insensible à cela.

Nous présentons nos plates excuses à Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. Il est admissible que chaque semaine qui passe qu’il soit en colère du fait de comportements déviants d’un soi-disant membre de la famille de Serigne Béthio. Nous lui présentons toutes nos excuses. S’il ne dépendait que de notre volonté, aucune personne liée à notre famille ne poserait d’acte qui heurte la conscience des talibés mourides. Et nous tenons à lui dire que nous ne sommes en rien mêlés à ces agissements. Nous sommes à l’écoute de ses recommandations. Nous demeurons des talibés modèles qui ne comptent se départir un seul instant de la conduite dictée par Serigne Touba.

C’est pour cette raison que j’invite tout le monde à savoir raison garder. Je vous exhorte à œuvrer dans le sens du respect strict du ‘’Ndiguel (instruction)’’ du Khalife et les autres vont à coup sûr nous rejoindre dans cette voie (…) Nous avons l’impression que ces gens n’ont rien appris de la démarche de Cheikh Béthio Thioune qui a hypothéqué sa vie pour faire de ses talibés des modèles de mourides pieux et soumis. Pourtant, il ne cessait à chaque occasion d’insister sur un changement de comportement du talibé aspirant à la perfection. Si quelqu’un se comporte autrement, cela n’engage que sa propre personne. Une famille large est ainsi composée, il en existe des modèles et des brebis galeuses. Puisse Serigne Touba éclairer ceux-là qui rament à contre-courant du Ndiguel du Khalife. Que Dieu nous en préserve», dira Serigne Saliou Thioune. Avant de quitter la cité religieuse de Touba, le fils aîné de Cheikh Béthio a rendu une visite de courtoisie à son marabout et khalife de Serigne Saliou, Serigne Cheikh Mbacké, à Darou Khoudoss.

   EL-H ABDOULAYE BAMBA SALL