Si Gakou est élu, ces institutions seront supprimées

Politique

iGFM-S’il est élu président de la République au soir du 24 février 2019, le leader du Grand Parti, Malick Gakou, procédera à la suppression de certaines institutions et agences jugées “budgétivores”.

Le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), le Conseil économique, social et environnemental (Cese), le Conseil national du dialogue des territoires (Cndt), l’Agence pour Couverture maladie universelle (Cmu), les Bourses de sécurité familiale vont disparaître. A la place, il va mettre des “alternatives plus crédibles et plus bénéfiques pour les couches les plus défavorisées du Sénégal”.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.