« Soit tu pars d’ici, soit je te tue », Stéphane Mbia accusé de violences conjugales

lundi 18 juillet 2022 • 2003 lectures • 0 commentaires

International 4 semaines Taille

« Soit tu pars d’ici, soit je te tue », Stéphane Mbia accusé de violences conjugales

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Stéphane Mbia dans la tourmente… Ce lundi, le média espagnol El Confidencial révèle que l’ex-épouse du joueur a engagé une action en justice à l’encontre du milieu de terrain de 36 ans. Les faits présumés remontent au 9 décembre dernier lorsque l’international camerounais évoluait au CF Fuenlabrada. Ce jour-là, une violente dispute aurait éclaté au domicile familial à Madrid.

Pour une raison non communiquée (certaines sources évoquent une affaire d’infidélité), Mbia aurait commencé à jeter les affaires de sa femme en lui demandant de quitter la maison, ce qu’elle était prête à faire mais en exigeant d’emmener avec elle les deux enfants du couple, âgés de 9 et 11 ans. Cette requête aurait mis le natif de Yaoundé hors de lui et sa femme l’accuse de l’avoir attrapée par le cou et de lui avoir tordu le bras droit. Il l’aurait ensuite jetée sur le lit et menacée. «Soit tu pars d’ici, soit je te tue. Tu vas partir. Tu verras. Je vais faire quelque chose que je vais regretter, peut-être que j’irai en prison», aurait lancé le Lion Indomptable.

Procès en Espagne

L’ex-épouse de Mbia a assuré que cet épisode de violence n’est que le dernier d’une longue série qui aurait commencé en 2012. Les preuves présentées par la victime supposée à la police de Boadilla del Monte ont été jugées suffisamment sérieuses pour que le tribunal de Móstoles adopte une ordonnance de protection et interdise à l’ancien joueur de l’OM d’approcher le domicile familial. Craignant qu’il tente de fuir avec les enfants au Cameroun, madame Mbia a intenté début juillet un procès à l’encontre de son ex-mari.

Après avoir résilié précipitamment son contrat avec Fuenlabrada en janvier dernier, visiblement à cause de cette affaire, le champion de France 2010 a joué quelques mois à Tuzlaspor en Turquie et se retrouve désormais libre de tout contrat… et dans une situation personnelle compliquée.

Afrikfoot

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 2003 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial