Sonko : “Nous assistons à 6 ans de déception avec Macky”

Politique

iGFM-Au moment où le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, défendait le bilan de Macky Sall au “Grand Jury” de la Rfm ce dimanche, Ousmane Sonko était à Sud FM, à l’émission “Objection”, pour critiquer la gouvernance du chef de l’Etat.

“Si on prend les promesses du candidat Macky Sall, tout ce qu’il disait, dans tous les secteurs, conforté aux actes qu’il a posé, je n’ai pas d’autres mots que la déception, la trahison par rapport aux engagements qui ont été pris. Sur le plan économique, nous considérons que le Plan Sénégal émergent (Pse) est un programme qui va tout faire, sauf faire émerger le Sénégal”, critique-t-il.

“Au Sénégal, on a un problème de système. Souvent, les gens pensent que je parle de système politique, mais de système économique qui nous est imposé. C’est le même depuis l’indépendance … Quand on étudie le Pse, on n’est pas dans une stratégie d’émergence, mais de réduction de la pauvreté. Dans le secteur de l’agriculture, de l’élevage, bref dans tous les secteurs, nous sommes dans une politique de réduction de la pauvreté. On essaie de sortir les gens de l’extrême pauvreté et on nous parle d’émergence…», explique le député et ancien inspecteur des Impôts et domaines

Ousmane Sonko pense qu’on ne peut pas parler d’émergence lorsque «90% de notre économie se trouvent entre des mains étrangères”.

« Oui, je suis populiste »

Répondant aux gens qui le critiquent après sa proposition de retour de la peine de mort contre les tueurs d’enfants, il rétorque : « je suis populiste, si populiste signifie écouter le tam tam émotif des cœurs du public qui votera aux prochaines élections. Je suis député pour le Sénégal et je veux être président. Je dois faire écho aux aspirations même irréfléchies de la foule ».

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.