Souleymane NDIAYE à Ousmane Sonko : vous êtes rempli de contradictions (Contribution)

lundi 17 octobre 2022 • 15467 lectures • 1083 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Souleymane NDIAYE à Ousmane Sonko : vous êtes rempli de contradictions (Contribution)

PUBLICITÉ

Il y a de cela quelques semaines encore, on se rappelle du ton condescendant avec lequel Monsieur Ousmane Sonko a voulu moraliser les jeunes de la ville de Ziguinchor qu'il traitait, sans le dire directement, de jeunes sans objectifs de vie et qui ne veulent rien faire à part "boire du thé".

Comment Monsieur Sonko peut-il servir il y a seulement quelques jours de cela ce discours moralisateur à l'endroit des jeunes dans la ville de Ziguinchor dont il est le Maire, et revenir donner le mauvais exemple à travers sa tournée nationale ite "nemekou tour", alors que la rentrée des classes bat son plein au Sénégal.

PUBLICITÉ


Un bon maître, un bon parent, doit d'abord donner le bon exemple.

PUBLICITÉ


A ce titre, nous lui rappelons que l'école fait partie, avec l'acte 3 de la décentralisation, des compétences transférées, et qu'il est de son ressort, comme le faisait son prédécesseur, de s'assurer que la rentrée scolaire se déroule dans les meilleures conditions possibles.


Par ailleurs, à la décharge de nos jeunes, dont plusieurs d'entre-eux brillent de milles feu dans tous les domaines, Monsieur Sonko ignore peut-être qu'au Sénégal nous avons des valeurs sociales selon lesquelles nous vivons. Nous avions tous fait et bus le thé en compagnie de nos amis, pendant nos temps libres. Et si cela se trouve, il a du en faire autant. Cela ne nous a jamais empêcher d'être des modèles de réussite. Il trouvera dans tous les coins et recoins de la ville de Ziguinchor des ressortissants plus diplômés et qui ont pu capitaliser un parcours très élogieux. Beaucoup d'hommes et de femmes valeureux ont travaillé pour faire de notre ville ce qu'elle est, sans bruit. Ziguinchor forme et continue de former des Cadres de hauts rangs. Mais, la réussite c'est Dieu qui la donne, tout le monde ne peut réussir de la même manière, et chacun a un rôle à jouer. Il est de notre devoir, en tant que fils du terroir, de revenir et d'apporter un plus dans l'effort collectif, mais sans verser dans les préjugés et les caricatures.


Ce n'est pas un challenge pour un Maire d'ameuter le monde entier juste pour montrer un camion de ramassage d'ordures aux couleurs de la Municipalité (mais avec le slogan de son parti), quand on connaît ce qui a été réalisé dans cette ville par ses prédécesseurs.


Nous l'invitons à se concentrer un peu plus sur sa mission de Maire et d'arrêter de critiquer, critiquer et encore critiquer, toujours critiquer, sans être capable jusque-là de démontrer qu'il peut faire mieux. Maintenant, c'est lui le Maire de la ville de Ziguinchor. On n'attend plus de lui qu'il passe son temps à critiquer encore, mais qu'il travaille pour l'intérêt de la collectivité qui l'a installé comme Maire, comme d'autres avant lui. On pourra ainsi mieux apprécier son bilan personnel et le féliciter, au besoin, s'il réussi bien la mission dont il a hérité.


Son "nemekou tour" qui est un fiasco, il l'a annoncé partout, en grande pompe. Si ce n'est pas une tournée politique qui ne dit pas son nom, c'est quoi alors ? Monsieur Sonko doit savoir que dans la vie, il y a un moment pour tout. Qu'il travail pour la ville de Ziguinchor et qu'il arrête de vouloir drainer les jeunes que dans la politique, pendant que ses enfants sont inscrits dans les meilleures écoles du Sénégal. Il doit avoir le même état d'esprit, la même bienveillance pour les enfants de ses compatriotes. 


Nous félicitons les autorités qui ont décidé, hier, en toute responsabilité d'arrêter cette comédie. Quand il affirme que c'est le Président de la République qui veut l'empêcher de vivre de la politique comme il le fait en ce moment, c'est manquer de respect à nos autorités administratives territoriales et aux citoyens qui sont très lucides. Nos autorités ont le sens des responsabilités nécessaires pour jouer pleinement leur pouvoir de police dans les circonscriptions territoriales de leur ressort. Il est juriste, donc il le comprend assez aisément.


Par conséquent, Monsieur Sonko, au risque de devenir un Maire fantôme et sans bilan concret, travaillez pour Ziguinchor dont vous avez sollicité le suffrage des ressortissants. Arrêtez de demander que les Ziguinchorois se cotisent pour les projets que vous leur avez promis lors de votre campagne. Recherchez plutôt des partenaires crédibles et des leviers de financement pertinents apporter votre pierre à l'édifice de la ville de Ziguinchor.

Galerie photos

Cet article a été ouvert 15467 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

1083 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial