Souleymane Ndiaye juge «maladroite et opportuniste» la dernière sortie de Assome Diatta

jeudi 1 décembre 2022 • 9003 lectures • 660 commentaires

Actualité 2 mois Taille

Souleymane Ndiaye juge «maladroite et opportuniste» la dernière sortie de Assome Diatta

PUBLICITÉ

Le secrétaire Général S2D, Souleymane Ndiaye se dit étonné par «la posture et les propos tenus par  l’ancienne ministre du commerce, Assome DIATTA» sur l’affaire du Sergent Fulbert SAMBOU et l'Adjudant-Chef Didier BADJI. Il parle d’une sortie "maladroite". 

«Je tiens à présenter mes sincères condoléances à la famille de notre Jambar, le Sergent Fulbert SAMBOU ainsi qu'à l'Armée sénégalaise qui est aussi sa famille. Nous prions également que l'Adjudant-Chef Didier BADJI soit retrouvé au plutôt, et sain et sauf. Pour en revenir à Mme Assome DIATTA et à sa sortie maladroite au sujet de cette actualité, il y a de quoi s'étonner, au moins pour deux raisons évidentes», a-t-il declarè dans une note reçue à iGFM. 

PUBLICITÉ


Souleymane Ndiaye de preciser : «d'une part, il faut rappeler que pendant qu'elle était ministre, Mme Aminata Assome DIATTA, encore dans les grâces du pouvoir, n'avait jamais fait preuve de combativité de politique et n'ouvrait presque jamais la bouche pour soutenir une quelconque position au plan politique, et encore moins, comme tout homme ou femme politique sincère, faire preuve d'adversité vis-à-vis de l'opposition, ne serait-ce qu'au plan des idées et programmes politiques». 

PUBLICITÉ


«Mais alors, juste après avoir perdu son fauteuil ministériel, la voilà qui veut d'un seul coup devenir une femme des médias, en s'illustrant malheureusement à travers une maladresse et mauvaise foi», deplore le nouveau patron de la SAPCO. 


«Joue-t-elle un double-jeu ? La réponse, nous l'aurons certainement dans les prochains jours ou mois, puisque le temps est le meilleur alié. Mais, dans ce cas, qu'elle ne trompe pas les sénégalais et qu'elle soit clair dans son jeu, et évite les débats de bas étages. Maintenant qu'elle n'est plus ministre et qu'à priori ce fauteuil semble être ce à quoi elle était plus attachée qu'autre chose (une idée, un idéal,...) on ne sait plus à qu'elle nuance d'Assome se fier» a-t-il ajoutè.


«D'autre part, ayant été ministre, un minimum de culture républicaine et de respect des institutions aurait voulu qu'elle adopte une position moins partisane, moins empreinte d'un esprit de division et d'opportunisme, dans cette affaire encore entre les mains des enquêteurs qui travaillent d'arrache-pied pour d'une part l'élucider et d'autre part faire le travail de la justice. C'est même une honte pour une ancienne ministre de produire un discours manipulateur dont l'unique objectif est de semer le doute et la psychose au sein d'une nation une et indivisible» regrettte le leader de S2D.


Souleymane Ndiaye estime par ailleurs, que «depuis l'annonce de la disparition du sergent Fulbert SAMBOU et de l'Adjudant-Chef Didier BADJI, des recherches intenses ont été menées dans le plus grand sérieux par tous les services étatiques pouvant aider. Aujourd'hui encore, les recherches se poursuivent pour ce qui concerne l'Adjudant-Chef Didier BADJI n'ont encore retrouvé. Nous saluons à cet effet la transparence de nos autorités à travers la communication régulière par rapport à l'évolution des recherches et enquêtes».


«Il aurait fallu attendre les conclusions de l'enquête pour pouvoir se prononcer, puisqu'une information judiciaire a été ouverte pour rechercher les causes du décès du sergent Fulbert SAMBOU, et le parquet a d'ailleurs fait un communiqué en ce sens. Par conséquent, toutes les dispositions sont bel et bien prises pour élucider cette affaire et mettre en branle la machine judiciaire en fonction des conclusions de l'enquête», precise M. Ndiaye. 

Cet article a été ouvert 9003 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

660 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial