«Personne ne peut contester que la justice n’est pas indépendante»

Société

iGFM-A la suite du juge Ibrahima Hamidou Dème, le président de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), Souleymane Téliko, soutient que le manque d’indépendance de la Justice sénégalaise est une réalité.

«Personne ne peut contester, aujourd’hui, le manque d’indépendance de la justice. Dans toutes les grandes démocraties, c’est le Conseil supérieur de la magistrature (Cms) qui garantit la transparence de la justice. Tout le monde sait que quand l’exécutif a la mainmise sur la carrière d’un magistrat indirectement, il a une mainmise sur le fonctionnement de la justice. La justice ne peut pas être rendue dans un climat d’insécurité et d’instabilité. Garantir l’indépendance c’est garantir la liberté des institutions», a-t-il déclaré lors d’une table ronde de la Fondation Konrad Adenauer sur le thème : «La justice au Sénégal : état des lieux et réformes».