Stéphanie de Monaco et l’accident de Grace : La fratrie « unie pour leur père »

People
La princesse de Monaco revient sur l’un des épisodes les plus sombres de l’histoire du Rocher.

Le 14 mars 2018, Albert de Monaco célèbre son 60e anniversaire. À cette occasion, il a accordé une série d’entretiens aux journalistes Isabelle Rivère et Peter Mikelbank pour le livre Albert II de Monaco, l’homme et le prince à paraître le jour de son anniversaire chez Fayard. Le livre contient les témoignages pleins d’amour et d’admiration de ses soeurs, Caroline de Hanovre et Stéphanie de Monaco. Cette dernière revient sur l’accident mortel de leur mère, la princesse Grace.

« Chacun de nous a essayé de se reconstruire, et tous les trois nous nous sommes serré les coudes pour notre papa »

Le 13 septembre 1982, Grace Kelly conduit sa fille Stephanie, alors 17 ans, à l’aéroport. La voiture des princesses fait une sortie de route et chute de 35 m. Malgré une opération, l’ancienne star de cinéma meurt le lendemain au Centre hospitalier qui porte son nom à Monaco. Elle avait 52 ans. Trente-cinq ans après cette épreuve, Stéphanie se confie dans le livre dont Point de vuepublie les premiers extraits : « Nous nous sommes tous soutenus comme nous le pouvions. Pour moi, les choses étaient particulières, j’étais blessée, je suis restée un peu handicapée pendant quelques mois. Chacun de nous a essayé de se reconstruire, et tous les trois nous nous sommes serré les coudes pour notre papa, dont la souffrance était la plus grande, lui qui se sentait le plus… vide, le plus abandonné. »

Stéphanie de Monaco ajoute à propos de cette union sacrée autour de leur père : « Être solidaires autour de lui, voilà ce qui nous semblait le plus importait. Et je crois que cela nous aidait, d’une certaine manière, à gérer notre propre peine. »

La princesse Grace aura marqué le Rocher de son empreinte. Elle fut la marraine de l’AS Monaco dont son fils Albert II est l’un des plus fervents supporteurs, elle a créé l’Association mondiale des amis de l’enfance ainsi que la Fondation qui porte son nom. Elle fut présidente de la Croix-Rouge monégasque jusqu’à sa mort ; Croix-Rouge qui vient de célébrer son 70e anniversaire en compagnie de la princesse Stéphanie. Aujourd’hui, l’héritage de Grace est partout. Andy Warhol a tiré son portrait. Une exposition lui a été consacrée récemment et a parcouru le monde entier… Preuve s’il en est que son influence, sa beauté et ses engagements auront marqué non seulement le septième art, l’histoire de Monaco mais aussi la culture populaire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.