Super League : l'Angleterre sous le choc

lundi 19 avril 2021 • 538 lectures • 0 commentaires

Sport 2 semaines Taille

Super League : l\'Angleterre sous le choc

iGFM (Dakar) L'officialisation de la création de la Super League dans la nuit de dimanche à lundi a outré les fans anglais. Des médias aux supporters, le rejet est total.

C'est un véritable choc pour l'Angleterre, encore plus qu'ailleurs. Aussi bien en raison de son histoire, si longue et belle, avec le football que de la présence majoritaire de ses clubs dans la nouvelle Super Ligue européenne. Ils sont six, Manchester United, Manchester City, Liverpool, Chelsea, Arsenal et Tottenham, à avoir pris ce train en route. Six à tourner le dos à l'UEFA et par conséquent à la Premier League, qui soutient l'instance européenne. La pilule est dure à avaler et le rejet est total. D'abord de la part des journaux, comme vous pouvez le constater dans notre revue de presse.


Ensuite de la part des acteurs, actuels ou passés. Les condamnations publiques s'accumulent depuis hier soir, à l'image de celle de Gary Neville, l'ancien latéral droit de Manchester United et consultant sur Skysports. « Je suis un supporter de Manchester United, et je l’ai été pendant 40 ans de ma vie, mais là je dois dire que je suis dégoûté, vraiment dégoûté par Manchester United et Liverpool. Liverpool, ils prétendent que vous ne marcherez jamais seuls, les supporters, les gens du club. Manchester United est né grâce à des travailleurs de la région, et ils font participer ce club à une ligue sans compétition, dont ils ne peuvent pas être relégués. C’est une honte absolue. Et honnêtement, nous devons récupérer le pouvoir dans ce pays aux clubs du haut de tableau, et cela inclut mon club. »


Les supporters haussent le ton


Enfin de la part des supporters. Les têtes pensantes de la Super League (Pérez et Agnelli en chefs de file) ont beau assuré vouloir ravir et contenter les supporters, ces derniers sont en train de s'ériger contre leur propre club. C'est du moins le cas outre-Manche puisque plusieurs associations montent au créneau. Exemple avec le Manchester City FC Official Supporters Club. « Le Manchester City FC Official Supporters Club est totalement opposé à tout ce qui crée une voie vers la «Super Ligue européenne». Cette nouvelle compétition proposée n'a aucun mérite sportif et semble motivée par la cupidité. De plus, elle a été créée sans la connaissance ou l’apport d’aucun groupe de supporters et montre une fois de plus que les personnes impliquées n’ont aucun respect pour les traditions du jeu », peut-on lire dans leur communiqué.


Même son de cloche du côté des fans de Chelsea, qui taclent une « une décision cupide pour remplir les poches de ceux qui sont au sommet, prise sans considération pour les supporters fidèles, notre histoire, notre avenir et l’avenir du football dans ce pays. C’est impardonnable. Assez, c’est assez ». Pareil chez les voisins de Tottenham. « La direction de THFC a trahi le club, son histoire et la magie de ce jeu qui le rend si spécial quand ils ont mis leur nom sur le communiqué annonçant le départ pour la Super League. » Les différents médias anglais listent les innombrables réactions de supporters dégoûtés sur les réseaux sociaux et partagent clairement leur avis. En décidant de créer cette compétition dissidente, les dirigeants de ces clubs anglais ne se sont pas seulement mis à dos l'UEFA et la FIFA, mais bien l'opinion générale. Reste à savoir si le capharnaüm généré suffira à changer leurs plans.


Avec Footmercato


 

Cet article a été ouvert 538 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial